Prochain rendez-vous: Jeudi 27 novembre à 20H à l'Hôtel de Ville de Nivelles: Conférence: Beethoven, Prométhée réinventé... Venez nombreux....! -

23 novembre 2014

Ça balance classique


Les plus attentifs l’ont déjà remarqué depuis quelques jours, un nouvel onglet est présent dans la colonne des catégories, de ce blog. Peut-être que pour la plupart des lecteurs, son titre, Ça balance classique, est énigmatique. Voici donc toutes les explications nécessaires pour vous expliquer ma participation active à une nouvelle aventure musicale, un formidable projet d’aide aux jeunes compositeurs de la Fédération Wallonie Bruxelles initié par le service Culture de la Province de Liège.

 

Visuel ça balance.png

 


Ça balance  est un projet musical qui a fait ses preuves et bon nombre de musiciens de rock, de variété et de jazz ont pu trouver une aide à l’enregistrement et à la diffusion de leurs talents. Il y a quelques jours, paraissait un communiqué de presse présentant le projet Ça balance classique, présentant l’adaptation à la composition de musique dite classique du projet global, enrichissant ainsi l’éventail des genres de musiques aidés par les acteurs culturels de la Province de Liège. Vous le lirez ci-dessous, les membres du jury sont tous de grands spécialistes de leur discipline. Ils ont répondu présents avec beaucoup d’enthousiasme, cela doit être un heureux présage. Voici le texte officiel de la présentation du projet:


« C'est un constat que font tous les professionnels de la musique classique : les jeunes compositeurs ne sont pas suffisamment aidés pour accéder aux outils qui leurs permettront de développer efficacement leur talent.
Pour y remédier, le Député provincial Paul-Emile Mottard a chargé le Service Culture de la Province de Liège de mettre ses infrastructures et son expérience au service des jeunes créateurs pour les accompagner et les soutenir dans leurs premiers pas dans la vie musicale professionnelle.


La démarche désormais traditionnelle de Ça Balance ne convient pas totalement au secteur de la musique classique et, à plus forte raison, à l'art de la composition. Il fallait donc revoir de fond en comble la procédure pour adapter la philosophie Ça Balance aux compositeurs classiques.


Le jeune compositeur (- de 35 ans) déposera donc une œuvre de sa composition, inédite et écrite. Elle sera évaluée par un jury composé d’acteurs importants des diverses facettes du monde de la musique contemporaine (enseignants, compositeurs, responsables éditoriaux, programmateurs de concerts, musicologues,...)
Le jury est formé de


•    Mr Robert Coheur : Liège, Délégué à la programmation à l'OPRL,
•    Mr Marcel Cominotto : Liège, Compositeur, Professeur d’Écritures approfondies au Conservatoire royal de Liège,
•    Mr Michel Fourgon : Liège, Compositeur, Professeur de composition au Conservatoire royal de Liège,
•    Mr Cédric Hustinx : Bruxelles,Directeur de la maison de disques Cyprès-Records,
•    Mr Benoit Mernier : Namur, Compositeur, Professeur d’Écritures à l’IMEP
•    Mr Ning Shi : Namur, Bruxelles et Liège, Musicien altiste, professeur, premier alto à l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, spécialiste de la création d’œuvres contemporaines,
•    Mr Michel Stockhem : Mons, Directeur de l’École supérieure des Arts et Musicologue


Ils sont sélectionnés et encadrés par le musicologue Mr Jean-Marc Onkelinx qui est, par ailleurs médiateur entre les artistes et les équipes techniques.


Les œuvres sélectionnées seront interprétées et enregistrées dans le studio de la Province par des musiciens professionnels de haut niveau avec l’assistance d’un directeur artistique. Elles seront ensuite diffusées lors de concerts, de festivals et événements majeurs de la vie musicale belge.

 

Visuel ça balance 2.png

 


Inscriptions et toutes informations, consultez le site www.cabalance.be
Personne de contact : Angela Lia – Coordinatrice ça balance classique - 042328616
angela.lia@provincedeliege.be   »

IMPORTANT: Vous pouvez lire le règlement complet en cliquant ici

Il va sans dire qu’un tel projet est d’une importance majeure pour la pratique musicale dans nos régions et que les jeunes compositeurs, pourtant assez nombreux en FWB sont souvent peu aidés de manière aussi directe. En m’impliquant intensément dans ce projet, je veux montrer à la fois tout mon attachement à l’encouragement des forces artistiques vives de nos jeunes musiciens et contribuer à ce que la qualité des jeunes musiciens qui proposeront leurs œuvres et des personnalités qui composent le jury soient au rendez-vous pour que le résultat de Ça balance classique soit à la mesure des moyens mis en œuvre. Faut-il, une fois encore, souligner l’importance de maintenir un niveau culturel élevé pour garder une société responsable, tolérante et efficace ? C’est, je crois, l’objectif majeur que se sont proposés tous les participants à ce beau projet.


La nouvelle catégorie sera l’un des relais de l’évolution du projet et je ne manquerai pas d’ajouter régulièrement de nouveaux billets directement reliés à l’aventure qui commence. Une fois encore, on peut le dire : En avant la musique !