2 mains

  • Journal du Festival (J+5)

     

    Des mois de préparation, des centaines de mails, mille joies et mille ennuis… et voilà que les cinq jours du Festival sont passés encore plus vite qu'il ne faut pour l'écrire! Mais restait la dernière journée, celle de dimanche… avec au programme deux séances absolument contrastées… à l'image de ces nombreux voyages d'été réalisés depuis mercredi.

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

    Toutes les photographies par Armand Mafit... Merci!

    … Et quel programme! Le premier concert n'avait pas été prévu initialement sous cette forme. le désistement des musiciens prévus initialement m'avait obligé à revoir ma copie et à trouver une solution de rechange. L'idée de génie est venue de Maud Renier qui m'a suggéré de faire appel à une harpiste, un instrument rare dans nos concerts… et d'ailleurs dans les concerts en général! C'est alors que, toujours sur la suggestion de Maud, j'ai contacté Anaëlle Ziadi qui a marché immédiatement dans l'aventure. De fil en aiguille, elle m'a proposé un récital avec Pauline Yarak (soprano) … et les deux musiciennes nous ont concocté un formidable récital… nouveau voyage inespéré!

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

    Charme, finesse, délicatesse, le moins que l'on puisse dire, c'est que le concert jouait la carte de l'intimité. Superbe voix, formidablement dosée, Pauline nous offre une stabilité vocale d'un justesse exceptionnelle. Tout en nuance dans la mélodie française, avec une impeccable diction des textes des mélodies de Saint-Saëns, Fauré, Debussy, Tournier et Poulenc, Pauline nous offre un premier voyage sublime, ponctué par la magnifique harpe d'Anaëlle. Notre salle est conquise par cette musique de chambre au vrai sens du terme et cette émotion fusionnelle entre les deux musiciennes.

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

    Entre les mélodies, la superbe harpe d'Anaëlle Ziadi prend son envol et nous offre de grands moments de musiques célestes. Beauté du son, dosage des couleurs, elle donne à sa harpe une allure poétique. Placé vers l'arrière de la salle, je vois les auditeurs charmés, comme emportés dans un rêve inespéré par ces deux magnifiques musiciennes. Ne dit-on pas que la harpe est l'instrument des anges… assurément, Anaëlle doit être un ange, elle aussi…

     

     

    Les voyages se diversifient, nous voilà chez Richard Strauss… avec un Morgen très émouvant, puis c'est une chanson irlandaise… L'Espagne pour finir où les douloureuses coloratures de Manuel de Falla évoquent la profondeur du flamenco. Certes la voix de Pauline n'a rien d'une chanteuse andalouse, mais la finesse des traits parviennent à colorer superbement cette sublime musique et à nous faire partager son douloureux propos…

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

    Le public nombreux en redemande, ovation et enthousiasme… voilà un formidable début de journée!

    Il faut faire vite. Pendant que les plus curieux des auditeurs se pressent pour voir de prêt la belle harpe d'Anaëlle et recueillir quelques explications sur le fonctionnement de l'étrange instrument, voilà nos pianistes qui arrivent pour le dernier concert.

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

    Car pour ce dernier feu d'artifice, j'ai voulu un concert d'exception. Dominique Swinnen et Jean Schils, couple à la scène et à la ville, professeurs tous les deux au Conservatoire de Liège et pianistes de réputation internationale, nous font l'honneur de se produire sur notre modeste scène. C'est une véritable fierté pour moi de pouvoir achever les festivités par de tels artistes,  une salle archi-comble… et un programme d'une telle qualité! 

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

    Piano à quatre mains, Danses hongroises de Brahms et slaves de Dvorak, pièces à deux mains de Mozart, Prokofiev et Piazzolla par Dominique et de Grieg, Villa-Lobos et Papandopoulo pour Jean, nos deux musiciens nous invitent à un voyage international dans le monde de la danse. Émerveillement par tant de rythmes, d'aisance et de virtuosité. Chaque pièce est suivie de "oooh!" et de "aaah" par un public impressionné et sous le charme. Des tonnerres d'applaudissements accompagnent chaque voyage… chaque danse! Exactement ce que j'avais rêvé pour notre dernier concert.

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

    Cerise sur le gâteau, la séance s'achève par deux pièces pour piano à 4 mains du génial compositeur et pianiste liégeois Marcel Cominotto qui nous faisait l'honneur d'assister au concert: Tableau n°2 qui se présente comme un tango revisité, formidable démonstration que la danse est valide au sein même de la musique contemporaine, puis Facéties, superbe moment musical plein d'une diabolique virtuosité. Marcel Cominotto, appelé sur scène, et les deux musiciens sont acclamés très longtemps.

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

    Un bis brahmsien vient clôturer le concert dan l'enthousiasme général et amplement mérité. Le public reste encore longtemps dans la salle avant de rejoindre la petite réception finale, comme pour baigner encore un peu dans l'ambiance de ces merveilleux Voyages d'été qui nous accompagnent depuis mercredi!

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

    La réception, l'occasion de parler encore de tout cela, de rencontrer les artistes et de partager cette amitié qui m'est chère dans l'esprit du Festival, est aussi une belle manière de remercier chaleureusement tous ceux qui ont aidé de quelque manière que ce soit à la réussite, et c'en est une, de cette deuxième édition de "Voyages d'été". Je suis rassuré quant à l'avenir de nos concerts et je pourrai, dans les prochains jours, assurer le deuxième versement pour l'achat de notre excellent piano qui, "se laisse faire" selon les dires de Jean Schils insistant sur ce qui est une qualité essentielle des instruments de musique.

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

     

    u3a,festival voyages d'été,anaëlle ziadi,pauline yarak,jean schils,dominique swinnen,piano,harpe,soprano,4 mains,2 mains

     

    Et puis, comme les forains après la fête, il faut démonter, remettre en ordre et quitter les lieux, la salle où je reste seul quelques minutes et qui, dans le silence du lendemain, semble encore être imprégnée des émotions et sonorités de nos voyages musicaux… un peu de nostalgie… une petite larme (je deviens émotif… avec l'âge) avant de filer vers d'autres aventures!

     

    Lien permanent Catégories : Festival Voyages d'été 1 commentaire