2015

  • Starting Block

     

    Après quelques jours de repos, me voici prêt à démarrer cette année sur les chapeaux de roue. Beaucoup de travail et de plaisir avec la musique et l’art plus que jamais en perspective ! Je mesure tous les jours la chance de pouvoir exercer un métier aussi riche, aussi diversifié et aussi gratifiant dans les rencontres humaines, la découverte de nouvelles villes, de nouveaux lieux et dans les perpétuelles rencontres musicales.

     

    2015,blog,jean-marc onkelinx,conférences

     

    L'un des points culminants de l'année 2014, la Grande Conférence liégeoise du 13 mars au Palais des Congrès devant mille personnes.

     

     

    Mais le mois de janvier est aussi celui d’un anniversaire, celui de ce blog que je tiens depuis sept ans et qui a pris une importance inattendue tant dans la quantité de billets que j’y ai placés, ils sont aujourd’hui exactement 1829, que par votre présence massive, vous les lecteurs assidus, réguliers ou de passage, qui êtes à ce jour au nombre de 1 887 000 ! Et dire qu’au départ, ce blog devait être un simple agenda où les lecteurs retrouveraient facilement mes activités… Ce blog fut le témoin de l’actualité belge et étrangère (et pas seulement musicale), il a été le lieu de coups de cœur et de quelques coups de gueule. Il a été une manière de plus de partager ma passion pour la musique et les arts, il a surtout été le témoin de mes activités, de ma vie et des grands virages pris dans ma vie professionnelle ces dernières années.

    2015, Blog, jean-marc onkelinx, Conférences

     

    Vous vous en souvenez sans doute : lorsque j’ai pris la difficile décision de quitter la Fnac pour me consacrer entièrement à mes cours et mes conférences, j’ai été soutenu par beaucoup d’entre-vous qui, par un mot, un encouragement ou, tout simplement votre présence à la lecture du blog et aux activités musicales m’avez donné la force de rebondir. Aujourd’hui, plus de deux ans après mon départ, je ne regrette absolument pas le changement d’orientation. Il m’a permis de nouvelles rencontres et de très belles perspectives. Je voudrais, en ce début d’année, remercier chaleureusement tous ceux qui m’ont aidé, ils se reconnaîtront, et ceux qui veulent bien encore aujourd’hui croire en mes compétences et la manière dont je les mets en œuvre. Ils contribuent à me rendre plus riche… non pas financièrement, on ne fait pas ce métier pour être riche en argent, mais riche en culture, riche en ouverture d’esprit, riche en humanité… et dans la vie c’est très important ! Ceux-là ont compris que l’art seul n’est rien s’il n’est pas le vecteur des passions humaines, que tâcher de les comprendre, de les ressentir et de les vivre, c’est une expérience humaine profonde et que l’esthétique est au service des émotions humaines, pas l’inverse !

    Partout, dans mes activités, je tâche que cet esprit domine et que ma pédagogie incite à la curiosité des auditeurs. Ce n’est pas gagné d’avance, mais le monde ne s’est pas fait en un jour. Chacune des disciplines que je pratique désormais m’apporte quelque chose d’autre et c’est là toute la richesse. Les cours au Conservatoire royal de Liège m’apportent l’esprit de la jeunesse musicienne, une spontanéité formidable et un grand espoir dans la capacité de nos jeunes talents à développer leur passion dans un monde pas toujours réceptif à leurs projets. La rédaction des programmes de l’Opéra royal de Wallonie me donne l’occasion de synthétiser des idées en un cadre bien déterminé et d’aller droit au but dans un exercice de style plus ardu que celui du blog.  

    Les cours divers à l’U3A de Liège et à l’UTD de Charleroi m’offrent la chance d’un public nombreux et averti. Certes moins jeune, mais non moins dynamique. Il me faut toujours me renouveler et aller en profondeur dans le travail. Les séminaires de quelques séances m’obligent à condenser (c’est peut-être là le plus difficile pour moi) et à atteindre l’essentiel rapidement au risque de parfois ressentir la frustration du « j’aurais aimé aussi parler de…, évoquer… », ce qui n’est pas toujours possible. Les concerts commentés sont de formidables moments de partage avec les musiciens. J’apprends énormément d’eux et j’ose espérer qu’il apprennent aussi. Cette formidable aventure a commencé avec le Dessous des Quartes, concerts commentés de l’OPRL que j’ai eu l’honneur de présenter en alternance pendant plus de dix ans. Depuis, la formule s’est étendue aux concerts de musique de chambre et de solistes. C’est là l’une de mes activités préférées… mais aussi des plus compliquées puisque la séance ne dépend pas que de moi… ! Les conférences uniques et ponctuelles, elles sont très nombreuses, sont l’occasion de m’exprimer devant des publics « d’un jour ». Il faut tout donner, tout de suite, comme si c’était la première et dernière fois. J’aime cet aspect ultime, où il faut à la fois le propos scientifique et le jeu de l’acteur. Finalement, je crois que j’aurais aimé être un acteur de théâtre aussi !

     

    2015,blog,jean-marc onkelinx,conférences

     

    Et puis, il y a ces activités plus discrètes, comme la formidable présidence du jury du Concours de piano de Liège où, en compagnie de grandes pointures du piano, j’ai l’immense honneur de veiller à l’unité du jury, au bon déroulement des délibérations ou remises des cotes, où il faut jouer de diplomatie et où, surtout, il faut inciter à la bienveillance face à la jeunesse musicienne tout en étant juste dans le classement… ce qui, inévitablement, génère des bonheurs et des déceptions. J’aime aussi cette initiative de la Province de Liège qui a décidé de promouvoir nos jeunes compositeurs et qui m’a proposé d’être le médiateur et ambassadeur de cette opération, Ça balance classique qui, j’en suis sûr, a un grand avenir. 

    2015,blog,jean-marc onkelinx,conférences

    Il y a encore bien d’autres sollicitations auxquelles, dans la mesure du temps disponible, j’aime répondre (auditions de musiciens, écrits ponctuels, interview de personnes plus ou moins célèbres, brèves présentations de concerts,…). Ce métier offre l’inestimable chance d’être infini et de réserver d’inoubliables souvenirs.

    Et le blog, dans tout cela ? Les plus perspicaces l’auront remarqué. Je suis moins régulier que jadis dans la publication des billets. Autrefois, il y avait un texte tous les jours. Il ne m’est plus possible de tenir cette cadence. Alors, il m’arrive de reprendre un ancien billet que j’avais aimé, je passe parfois deux ou trois jour avant de revenir avec un nouveau texte. Manifestement, cela ne vous gêne pas (qui a d’ailleurs lu les 1829 billets ?), vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre, je m’en réjouis. Ce que j’espère, c’est vous donner, durant cette année 2015, autant de plaisir et de découvertes qu’avant. J’y mettrai toute mon énergie et toute ma passion.

     

    Lien permanent Catégories : Actualité, Général 2 commentaires