aurelie gilmard

  • Drôles de dames !

    Magnifique succès pour le concert de l’U3A hier soir, malgré une assistance un peu moins nombreuse que d'habitude, qui accueillait, au pied levé et en remplacement d’Arielle Lafontaine, blessée, le très séduisant duo composé d’Elena Lavrenov au violon et d’Aurélie Gilmard au piano. Un programme très varié alliant avec intelligence les propos grave de la sonate en ut mineur op. 30 n°2 de Beethoven et des pièces de virtuosité non dénuées d’ampleur expressive (Ravel, Vieuxtemps et Saint-Saëns).


     Concert Lavrenov Gilmard 4



    Il faut avouer que le charme et la jeunesse des interprètes a séduit le public dès les premières notes de la grande sonate. Mais, comme vous le savez, cela ne suffit pas. Il fallait montrer beaucoup de maturité pour pénétrer au cœur des tourments romantiques de Beethoven et les « drôles de dames » ont tout compris de cette musique si profonde. Chaque phrase était pesée à sa juste valeur, la complicité entre un piano, toujours extrêmement développé chez Beethoven, et le violon permettait de renforcer l’expression véhémente du premier mouvement, allegro con brio, le chant merveilleux de l’andante, la fulgurance de la danse du scherzo et la percée vers la lumière du final. Un vrai parcours initiatique !


    Concert Lavrenov Gilmard 6



    Ce n’était pas la première fois que nous entendions Elena dans un répertoire virtuose et à chaque fois, c’est la constatation d’un talent de plus en plus mûr qui s’impose. Là où beaucoup de violonistes se contentent d’un Tzigane de Ravel virtuose et éclatant (ce qui n’est déjà pas si mal !), notre violoniste y ajoute la clarté si typique du compositeur français, son phrasé souple et classique à la fois et l’indispensable sensualité que la musique tzigane distille naturellement mais encore renforcée par le génie de Ravel. La Rêverie toute romantique de Vieuxtemps et l’incontournable, très ardu et attendu Introduction et Rondo capriccioso de Saint-Saëns terminaient le concert dans l’éblouissement le plus total. Décidément, qui dira encore que les jeunes ne savent pas jouer la musique dans sa vérité ?


    Concert Lavrenov Gilmard 2


     

    C’était aussi l’occasion pour moi de divulguer les premières indications concernant l’année prochaine que fêtera déjà la cinquième saison des Concerts de l’U3A. En rappelant simplement que l’organisation est purement bénévole et cherche, par ses recettes, à aider l’U3A dans les immenses frais de fonctionnement et d’amélioration des infrastructures, c’était une manière de remercier tous ces musiciens qui jouent, pour nous, pour des cachets dérisoires, pour le simple plaisir de la musique et qui nous offrent ces moments de bonheur extraordinaires. Mais il me faut également remercier la Fnac de Liège et sa direction qui, contre vents et marées, continue à remercier nos interprètes par quelques chèques cadeaux bienvenus. Il n’y a aucun doute sur l’impact de ces concerts sur la renommée de l’U3A qui, malgré ses 3000 membres grandit encore chaque année. Car il faut rappeler que nos concerts sont ouverts à tous membres ou non de l’ASBL et que le prix, démocratique, permet l’accès de chacun aux séances.


    Concert Lavrenov Gilmard 7


     

    Ainsi donc, les grandes lignes de cette saison anniversaire nous donneront la joie de retrouver des musiciens sans qui nous ne pourrions exister. Etienne Capelle (violoncelle) et Paul Lauwers (piano) seront de la partie avec la Sonate de Rachmaninov, Nous retrouverons également Harold Noben et Nadia Jradia, couple dans la vie et dans la musique pour un concert que je commenterai consacré à la Fantaisie pour piano à quatre mains en fa mineur de Schubert. Isabelle Landenne viendra nous offrir un récital de piano consacré aux deux anniversaires de l’année, Schumann et Chopin, quelques étudiants du Conservatoire de Liège se produiront en musique de chambre dans des œuvres de Poulenc. Mais pour fêter dignement et avec humour le début cette cinquième saison, nous aurons l’honneur d’accueillir, en une soirée festive, le Quatuor Héliotrope dans un spectacle humoristique et désopilant dont ils ont le secret. La saison sera donc très riche, entre le rire et les larmes … Plus de renseignements et l’agenda complet d’ici quelques semaines !

    En plus des traditionnelles photos souvenir ci-dessus et dessous, je profite, une fois n’est pas coutume, de l’espace privilégié qu’est le blog pour faire un peu de publicité pour ces musiciennes hors du commun. Voici quelques éléments de biographie qui pourront peut-être, et je l’espère, donner des idées à des organisateurs de concerts. Cela en vaut vraiment la peine ! Quant à nous, on se réjouit déjà de les retrouver prochainement dans notre modeste mais très chaleureuse salle.


    Concert Lavrenov Gilmard 10


     

    Issue d’une famille de musiciens professionnels, Elèna, née à Uccle (Bruxelles) en 1984,  montre dès son plus jeune âge des qualités musicales et artistiques indiscutables. Elle n’a que 5 ans quand R. Pieta, concertmeister de l’Orchestre Philharmonique de Liège, l’accepte comme élève privée.

    Enfant, elle s’est présentée avec succès aux concours Ch. de Bériot à Bruxelles et Jeunes Talents à Maastricht et se produit encore régulièrement en tant que soliste ou chambriste. En 1999, l’orchestre de chambre de jeunes «La Vraie Note » se crée et elle y tient la place de 1er violon solo. Avec l’orchestre LVN elle a l’occasion de voyager aux Pays-Bas, en Belgique, France, Italie, Espagne. Elle a aussi participé avec l'orchestre italien "Alessandro Scarlatti" à une tournée d'un mois en Angleterre en 2001.En 2002, elle entre dans la classe de Ph. Koch au Conservatoire Royal de Musique de Liège, après ses études humanitaires dans une école d'immersion linguistique.

    A partir de 2005, elle est engagée comme supplémentaire pour plusieurs productions à l’Opéra de Liège. En mars 2005, elle a participé en tant que concertmeister de LVN au Festival International de jeunes musiciens à Murcia, en Espagne, et elle y a gagné le Premier Prix au concours de violon. Elle y a été invitée l'année suivante pour jouer en soliste le concerto de Mozart en ré majeur, accompagnée par l'orchestre du festival. En 2008, Elena obtient son diplôme de violon de 3ème Licence ainsi que son Agrégation, avec Grande Distinction. Elle montre également un vif intérêt pour la musique de chambre, tant en duo avec Aurélie (depuis 2009) qu'en trio ou en quatuor à cordes, et se produit régulièrement en concerts avec différentes formations. Entre 2006 et 2010, elle a été retenue par J. Ceulemans pour occuper la place de premier violon dans le quatuor «The  Exclusive Strings » pour une série de concerts, ce qui lui a permis de fréquenter de grands podiums en Europe, comme en Egypte, Dubaï, Jordanie, Qatar,...

    Aurélie Gilmard, quant à elle, née le 30 octobre 1986, est baignée dans la musique dès son plus jeune âge. C’est à huit ans qu’elle suit ses premiers cours de piano au Conservatoire de Ciney dans la classe de Bernard Goblet. En juin 2004, elle y obtient son diplôme avec excellence et reçoit la médaille de la ville de Ciney. Cette jeune pianiste décide de se consacrer pleinement à la musique et en septembre 2004, elle entre à l’IMEP (Institut supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur) dans la classe de Jacqueline Lecarte.


     Concert Lavrenov Gilmard 3


     

     

    Durant sa formation, elle reçoit également les conseils de Roberto Giordano, Eric Heidsieck, Florian Wieck et Christian Beldi lors de master classes. Elle participe aussi à divers stages de perfectionnement avec Jacqueline Lecarte, Etienne Rappe, Chantal Bohets, Christian Beldi… 

    En juin 2009, Aurélie termine son Master spécialisé en formation instrumentale, section claviers, option piano avec grande distinction. Elle a participé à plusieurs concours : Concours Edouard Bastin (Ciney), Concours EPTA (Jambes), Concours Grétry (Liège). En octobre 2009, elle obtient un deuxième prix au concours Charlier (Charleroi). En décembre 2009, elle interprète le Concerto en sol de M. Ravel avec l’orchestre de l’IMEP sous la Direction de Jean-François Chamberlan. Aurélie est une passionnée de musique de chambre et s’intéresse également à la pédagogie.

    Lien permanent Catégories : Concerts U3A 0 commentaire