betisier

  • Petit bêtisier

     

     

    L’actualité de ces derniers jours ne prête pas à la franche rigolade. Les guerres, les famines, les crises sont le menu quotidien des journaux télévisés…déprimants. De temps en temps, une bonne nouvelle vient montrer qu’il y a encore un peu d’humanité chez les hommes, tel ce belge flamand qui, ayant gagné des millions d’euros à la loterie a décidé d’en offrir la moitié aux pauvres de sa localité…bravo à lui, voilà un geste qui réchauffe le cœur en ces temps froids à tous les points de vue.

     

    Mais ne nous laissons pas abattre et pour terminer cette année je vous propose quelques sourires avec les « perles » de ces dernières semaines à la Fnac. Loin de moi l’idée de me moquer, mais juste l’envie de souligner les bons mots qui, à leur manière, viennent illuminer la période éreintante des fêtes de fin d’année.

     

    Alors allons-y !

     

    Il y a d’abord des lapsus surprenants, comme cette dame qui voulait offrir à son mari « La floche enchantée de Mozart » (ce n’est d’ailleurs pas la première fois que ce lapsus se présente). Je n’en déduirai aucune information sur sa vie de couple, mais lorsqu’elle s’est rendu compte de ce qu’elle demandait, elle est devenue rouge comme une tomate… !

     

    Lapsus ou mauvaise compréhension du nom d’un interprète, il est courant que la belle Hélène Grimaud se transforme en Grumeau, que le contre ténor Dominique Corbiau se nomme soudain Corniaud et même que Roberto Alagna se transforme en Ragnagna… ! ... et tout cela sans tenir compte du plus habituel Botticelli pour Andrea Bocelli.

     

    Vous l’aurez compris, le fait d’estropier les noms propres est monnaie courante, mais il y a des cas difficile à résoudre. Ainsi, ce jeune homme qui avait noté sur un bout de papier Kosmic Kontra et qui désirait acquérir un enregistrement de ses œuvres. Après un interrogatoire serré, mon collègue et moi-même avons réussi à lui faire dire qu’il se pourrait que ce soit un compositeur de musiques de films. L’étincelle finit par jaillir dans l’esprit du dit collègue qui comprit qu’il s’agissait de Vladimir Cosma … !


     

    reflechir


     

    Et puis, il y a ceux qui ont tout oublié… « Pouvez-vous me rappeler de quel instrument jouait Montserrat Caballé ? », ceux qui sont inquiets de nature et qui demandent si la télévision qu’ils désirent acheter peut s’éteindre car « au magasin, elle est toujours allumée ! »…, ceux qui sont remplis d’illusions… « Je voudrais trouver le livre Feu vert pour le permis de conduire en yougoslave… », ceux qui sont tellement contents d’avoir enfin un vendeur pour les renseigner qu’ils crient à leurs proches : « ça y est, j’en tiens un ! » et, last but not least, cette jeune fille étudiant ses cours de médecine pour les examens de janvier et cherchant un support livresque pour les matières difficiles demandait si on vendait le livre : « L’Anesthésie Pour les Nuls » … on n’est pas sauvés !


     

    point_d_interrogation


     

    Voilà, quelques bons moments et quelques questions qui nous ont bien fait rire ou sourire. C’est dans cet état d’esprit que je vous souhaite de passer ce dernier jour de l’année et déjà, je vous souhaite le meilleur pour l’année 2009 et vous remerciant de tout cœur pour l’intérêt que vous portez à ce Blog.

    Lien permanent Catégories : Sourions un peu! 1 commentaire