bicentenaire

  • Parution…



    Je vous l’avais confié, j’ai passé une bonne part de l’été à rédiger le numéro spécial de la Revue du Cercle belge francophone Richard Wagner à l’occasion des commémorations du bicentenaire du compositeur. Au total, dix-sept articles de fond concernant tout ce qui entoure la vie et l’œuvre du Maître de Bayreuth.

    Le conseil d’administration du Cercle m’a donné carte blanche en étant le seul auteur de ce volume. Je remercie tous ses membres avec chaleur ainsi que le Président Georges Roodthooft qui m’a plus d’une fois permis de comprendre des éléments essentiels du mythe Wagner. Mais surtout, j’ai pu concevoir ce numéro comme je le désirais, avec mes habitudes pédagogiques et mon écriture que je veux accessible à tous. Je n’ai pas voulu rédiger des textes complexes et ardus mais susciter chez le lecteur l’envie d’aller plus loin dans son écoute, dans sa méditation. Pour cela, je n’ai pas traité que de Wagner.

    cercle belge francophone richard wagner,revue anniversaire,jean-marc onkelinx,bicentenaire,wagner



    Je reproduis ici le sommaire de ce numéro. Vous aurez ainsi une idée de l’optique que j’ai choisie :

    En guise d’introduction…
    L’œuvre de Richard Wagner est complexe et multiforme. Elle suscite les plus grandes passions. Une synthèse des enjeux et propos que cet ensemble de textes veut présenter.

    Au temps des Romantismes…
    Romantique, vous avez dit romantique ? Que signifie ce mot passé aujourd’hui dans le langage courant ? En retrouvant ses racines, nous plongeons au cœur de la pensée qui a animé les hommes occidentaux durant un peu plus d’un siècle.

    Et en Allemagne ?
    On a souvent affirmé que le Romantisme était une invention allemande. La situation historique et géopolitique du pays a effectivement contribué à générer l’éclosion d’un art riche et fort, individuel et très profond. C’est aussi dans ce contexte national que les premières bases de l’opéra allemand apparaissent, ouvrant la voie à Richard Wagner…

    Richard Wagner, le musicien philosophe.
    Une synthèse du parcours de Richard Wagner n’est jamais inutile, pas même pour les plus érudits. Elle permet de replacer dans un jeu de cause et d’effets, une nature musicale parmi les plus importantes de l’Histoire et d’en mesurer tout l’impact sur le monde.

    Racines, influences, amis et rivaux…
    D’où vient cet homme ? Comment son esprit a-t-il pu se forger ? Sur quelles bases, avec quelles aides et quelles rivalités ? L’occasion d’évoquer le rôle essentiel de ceux que Wagner lui-même a beaucoup aimés et commentés. J’ai placé, en regard de certains textes, quelques « zooms avant » chronologiques ou analytiques.

    1.    Le Grand Bach
    2.    Beethoven, le Prométhée réinventé
    3.    Carl Maria von Weber, un précurseur
    4.    L’ami Franz Liszt
    5.    Wagner et Verdi, l’impossible entente ?

    Instants choisis
    Impossible de parcourir l’entièreté de l’œuvre du maître dans le cadre de cette revue ! J’ai choisi quelques moments forts qui me touchent profondément. En « surfant » sur les drames musicaux et sur les notions d’œuvre d’art de l’avenir, je vous invite à m’accompagner dans mon parcours initiatique…

    1.    L’Errance du Hollandais
    2.    Tannhäuser ou la Contestation
    3.    Mein lieber Schwann…
    4.    La condensation du génie, Les Wesendonck-Lieder
    5.    L’accord de Tristan, rhétorique ou révolution harmonique ?
    6.    La Quête du Graal, Parsifal
    7.    Le Cri de Kundry

    Wagner symboliste
    Charles Baudelaire a rendu l’un des plus beaux hommages jamais réalisés à Richard Wagner. En comprenant parfaitement le Tannhäuser jugé si scandaleux à Paris, le grand poète montre non seulement l’universalité du propos wagnérien, mais il en fait le socle sur lequel l’art des symbolistes se construira.

    J’ai choisi également de l’illustrer abondamment et de la présenter avec une œuvre picturale qui me plait beaucoup. Chantal Bietlot est une artiste peintre dont l’abstraction des œuvres est générée par la musique. Non pas que ses toiles figurent la musique, mais ce sont les écoutes et les émotions qui en émergent qui guident son magnifique pinceau. Elle m’a autorisé à utiliser sa méditation sur Parsifal pour la couverture de la revue, je l’en remercie vivement.

    cercle belge francophone richard wagner,revue anniversaire,jean-marc onkelinx,bicentenaire,wagner

    Chantal Bietlot, L'Adoration du Graal, inspiré de Parsifal

    huile sur toile, collection privée. Copyright Sabam Chantal Bietlot



    La revue vient de paraître et elle est disponible au prix de 15 euros (dans la limite des stocks disponibles) auprès du Cercle belge francophone Richard Wagner. J’espère de tout cœur que sa lecture vous plaira.

    Lien permanent Catégories : Actualité, Musique 0 commentaire