bwv 147

  • Saine joie!

    Ce qui est exceptionnel avec la musique de Bach, c'est qu'elle s'adapte sans problème à toutes les sauces... sans perdre sa beauté. Il faut avouer que les interprètes, qu'ils soient sérieux ou saugrenus parviennent à chaque fois à nous surprendre. Vous vous souviendrez sans doute des ces danseurs qui, sur un clavier à pied lumineux, parvenaient à jouer la fameuse Toccata et Fugue en dansant sur cet étrange orgue. Voici une autre prouesse, au Japon, cette fois... et dans la forêt... ou comment porter la musique de Bach au coeur même de la nature...!

     

    Alors, un étrange moment de musique, une admiration pour l'ingéniosité des hommes et quelques minutes d'un sourire qui témoigne d'une véritable joie... N'est-ce finalement pas là le but de Bach?


    Bon dimanche à tous...

     

     

    Bach, Mélodie du choeur: Jesus bleibet meine Freude, BWV 147.

    Lien permanent Catégories : Sourions un peu! 0 commentaire