chabod

  • La Clarinette enchantée

    Le moins que l'on puisse dire, c'est que le dernier concert de l'U3A de la saison a fait l'unanimité. Il avouer que nos deux musiciens avaient tout pour plaire: la jeunesse, la beauté… et surtout un exceptionnel talent! Rien ne semblait impossible à Pierre Xhonneux (clarinette) et à Maud Renier (piano) qui se sont lancés avec passion dans un programme très exigeant parcourant toutes les facettes de l'expression musicale.

    DSC_0606.JPG

     Photo Armand Mafit

    La Rhapsodie pour clarinette et piano de Claude Debussy commençait la séance. Toute en nuances et en couleurs… une merveille de poésie qui, d'emblée, plaçait la barre fort haut. Clarinette et piano en fusion, une seule pensée musicale. Du grand art!

    CSC_0630.JPG

     Photo Armand Mafit

    La deuxième Sonate op.120 n°2 de Johannes Brahms constituait le morceau de résistance. Si on connaît souvent mieux la première de cet exceptionnel ensemble, on se souviendra que les deux Sonates pour clarinette op. 120 sont les dernières œuvres de musique de chambre du compositeur allemand. Ultimes confessions intimes, elles poursuivent l'exploitation de la clarinette commencée, en 1891, après avoir entendu en concert le clarinettiste Richard von Mühlfeld, avec le magnifique Trio op.114 et surtout avec le génial  Quintette op. 115. Les sublimes Sonates sont écrites pendant l'été 1894 (soit trois ans avant la mort du compositeur). C'est ce même clarinettiste qui en assure avec Brahms au piano la création en novembre 1894, devant un public rassemblant notamment ses amis Clara Schumann et Joseph Joachim.

    P1060040.JPG

     Photo Armand Mafit

    Brahms en effectuera une transcription quelques mois plus tard pour l'alto, un instrument dont la tessiture est finalement assez proche de la clarinette et dont Brahms a trouvé la sonorité intime parfaitement adéquate pour ces deux œuvres où n'est faite nulle place à des effets de virtuosité.

     

    pierre xhonneux,maud renier,concerts de l'u3a,clarinette,brahms,debussy,chabod

     

     

    Là encore, nos musiciens ont montré une grande maturité et une formidable finesse dans les complexes harmoniques de Brahms, dans ses expressions souvent en demi-teinte, couleurs quasi automnales, et dans les phrasés particulièrement subtils. … Et encore la redoutable et bouleversante partie de piano qui nous rappelle que Brahms était pianiste et qu'il manipulait la matière dense de sa musique de son clavier… pour traduire tout cela avec justesse, on a pu entendre une Maud Renier en très grande forme! 

    CSC_0631.JPG

     Photo Armand Mafit

    Après cette profonde émotion toute romantique, le récital s'achevait par un divertissement joyeux et virtuose, les Variations sur des thèmes du célèbre ballet le Casse Noisette de Tchaïkovski arrangés parAlexandre Chabod, clarinettiste français actuel, qui, sur les fameux thèmes, développe toutes les possibilités techniques et virtuoses de l'instrument. Là encore, Pierre Xhonneux démontre sa maîtrise avec une aisance stupéfiante. On comprend pourquoi ce tout jeune musicien très complet, élève de Jean-Luc Votano et seconde clarinette à l'OPRL, commence une véritable carrière internationale, se faisant remarquer en Allemagne et passant avec succès les concours de l'Orchestre philharmonique d'Oslo! Le public n'en revient pas et acclame nos deux musiciens qui, généreux, nous offrent encore quelques minutes de la poésie de Debussy. Mille bravos et merci!

    IMG_2143.JPG

     

    Saison achevée en beauté… place maintenant au Festival "Voyages d'été" 2014 et la nouvelle saison 2014-15 que je commentais mercredi soir en jouant modestement un peu, moi aussi, au jeu des présentations de saison très en vogue en ce mois de mai! Tout cela s'annonce fort passionnant… je vous en reparlerai bientôt! En attendant, vivent les Concerts de l'U3A!

    IMG_2123.JPG

     

    Lien permanent Catégories : Concerts U3A 0 commentaire