cincinnati

  • Louis Langrée



    La nouvelle est tombée il y a quelques jours, Jean-Pierre Rousseau vous en a déjà parlé sur son blog (relire ICI son billet), Louis Langrée vient d'être nommé directeur musical de l'Orchestre symphonique de Cincinnati pour un contrat de quatre ans à partir de la saison 2013-14.

    louis langrée,cincinnati,oprl,directeur musical

    Orchestre symphonique de Cincinnati.

     

    Âgé de 51 ans, le chef français devient ainsi le 13ème chef à prendre les rennes de la phalange américaine et succède à Paavo Järvi qui vient d'être nommé à l'Orchestre de Paris. Il succède à des noms aussi prestigieux que Leopold Stokowski, notre compatriote Eugène Ysaye, Fritz Reiner, Thomas Schippers, Michael Gielen ou Jesus Lopez Cobos, tous chefs de premier rang. On sait la fierté des liégeois d'avoir pu accueillir Louis Langrée comme directeur musical de l'OPRL pendant plusieurs années et le succès qu'il draine à chacun de ses passages chez nous s'apparente toujours à une fête. On se félicite donc d'autant plus de cette nomination et on se prend à penser que si son parcours est tel aujourd'hui, c'est sans doute un peu grâce à notre orchestre qui l'a aidé et qu'il a aidé.


    louis-langree.jpg

    Louis Langrée



    Et comme pour tous les orchestres du monde, le recrutement du nouveau directeur musical a pris du temps. Pas moins de vingt chefs ont été auditionnés lors des concerts des dernières saisons. Les critères de sélection avoués par la direction de Cincinnati étaient le charisme, le talent de direction, bien sûr, la capacité d'accroître les publics et le répertoire de l'orchestre ainsi que la compétence pour augmenter la réputation internationale de la phalange. La tâche de Langrée sera non seulement de prolonger l'héritage musical de cet orchestre qui figure au rang des plus anciennes formations américaines (il a été fondé en 1893), mais aussi de gérer la période qui va voir la salle de l'orchestre, le Music Hall, subir une rénovation importante dès sa deuxième saison.

     

    louis langrée,cincinnati,oprl,directeur musical

    Cincinnati (Ohio)



    Mais ceux qui connaissent Langrée savent aussi qu'il n'aura de cesse de marquer l'orchestre de son passage et de lui donner une nouvelle identité. Il lui donnera, a t-il affirmé, une base classique, en travaillant les viennois Haydn, Mozart et Beethoven tout en les associant aux grands noms du répertoire moderne et contemporain. Il mettra aussi un point d'honneur à donner des clés de compréhension des œuvres au public américain. Il a d'ailleurs déjà commencé son travail pour la programmation des concerts et le recrutement de nouveaux musiciens.

    Apparition de Louis Langrée après 10 minutes environ.



    Les succès de Louis Langrée à l'étranger se confirment. S'il est directeur depuis de nombreuses années du Festival Mostly Mozart de New-York et chef principal de la Camerata de Salzbourg, s'il dirige régulièrement au Metropolitan Opera de New-York, il sera invité à diriger l'Orchestre philharmonique de Berlin, le Gewandhaus de Leipzig et l'Orchestre symphonique NHK à Tokyo. Sa polyvalence opéra/ musique symphonique est encore un atout. Il considère les deux genres comme complémentaires en affirmant que le travail sur l'opéra influe sur sa vision symphonique. La seule différence entre un opéra et une symphonie de Mozart est qu'il n'y a pas de mot dans la musique instrumentale, mais la dramaturgie est tout autant présente. On ne peut qu'adhérer à une telle vision de la musique.

    louis langrée,cincinnati,oprl,directeur musical

    Le Music Hall de Cincinnati.



    Alors, de tout cœur, il ne me reste qu'à féliciter le Maestro Louis Langrée et lui souhaiter une bonne route à Cincinnati en le remerciant encore pour ce qu'il  fait pour la musique et en espérant qu'un tel poste ne l'empêchera pas de revenir quelques fois à Liège... pour notre plus grand plaisir!

    Lien permanent Catégories : Actualité, Musiciens de chez nous 1 commentaire