clair de lune

  • Clair de lune...

    Nuit de lune

    De tes clartés tu remplis
    Vallon, bois et plaine,
    Et mon âme, au sein des nuits,
    Redevient sereine.
    Astre pur, dans mon tourment,
    Ta flamme adoucie,
    Me semble un regard aimant
    Penché sur ma vie.


    A la pleine lune qui se levait

    Veux-tu sitôt m’abandonner ?
    Tu étais si près tout à l'heure !
    Des masses de nuages t'obscurcissent, ,
    Et maintenant te voilà disparue.

    Tu sens toutefois quelle est ma tristesse,
    Ton bord surgit comme une étoile !
    Tu m'attestes que je suis aimé,
    Si loin de moi que soient mes amours.

    Poursuis donc ta course ! Épands ta clarté
    Au ciel pur, dans tout son éclat!
    Bien que mon cœur souffrant batte plus vite,
    Bienheureuse est cette nuit !

    Johann Wolfgang von Goethe

     

    Goethe, Clair de Lune, Beethoven, Friedrich

    Johann Wolfgang von Goethe, Lune apparaissant sur une rivière, couleur et craie sur papier.

     

     

    Goethe, Clair de Lune, Beethoven, Friedrich

    Caspar David Friedrich, Deux hommes contemplant la lune (1819)

    Lien permanent Catégories : Correspondances 1 commentaire