enregistrements

  • 50-50-50



    Cinquante ans   .

    Et voilà, il est sorti le fameux coffret anniversaire du désormais "Royal" Orchestre philharmonique de Liège. On en parlait depuis la conférence de presse  d'avril dernier qui annonçait la saison festive. L'un de ses sommets sera le double concert que donneront trois chefs emblématiques de la phalange liégeoise les 7 et 9 décembre prochains à Liège, le 8 au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Au programme, Pierre Bartholomée qui créera sa nouvelle composition commandée pour l'occasion par l'OPL et retrouvera l'orchestre pour la première fois depuis son départ en 1999, Louis Langrée et Pascal Rophé qui, quant à eux, nous font la joie de revenir chaque saison pour l'un ou l'autre concert. Cinquante ans donc inaugurés par Fernand Quinet, un demi siècle d'une épopée musicale et humaine hors du commun.

    OPL 50 Langrée Bartholomée Rophé.jpg

    Louis Langrée - Pierre Bartholomée - Pascal Rophé




    Cinquante cd's.

    Mais cette saison devait également être marquée par une parution exceptionnelle regroupant, en cinquante cd's, la plupart des enregistrements de l'Orchestre ramenant de la sorte à disposition des mélomanes de nombreuses œuvres épuisées ou non disponibles depuis de nombreuses années. Je n'avais jamais entendu cet enregistrement de la Grande Messe des Morts de François Joseph Gossec avec les Chœurs de la RTB/BRT dirigés par Jacques Houtmann en 1975. Autres découvertes également, le superbe enregistrement des poèmes symphoniques de Magnard, Dupuis, Sibelius et Busoni (cd 13) dirigé par Paul Strauss dont bon nombre de ses enregistrements pour EMI ont disparu des catalogues depuis des lustres. C'est une vraie joie de les retrouver enfin.

    OPL 50 a.jpg




    Pour la circonstance, Jean-Pierre Rousseau, le directeur général de l'orchestre depuis 1999, a pris la plume pour rédiger le livret, vaste texte reprenant l'histoire de l'orchestre en rapport avec ses enregistrements et les personnalités qui l'ont côtoyé. À sa lecture, on comprend que la politique discographique de l'OPL a toujours été dynamique non seulement au plus fort du marché du disque classique, mais peut-être et surtout en cette période de crise du cd. Et bien souvent, le succès est au rendez-vous. La recette? Un répertoire unique, peu fréquenté par les grandes formations d'envergure mondiale. Des compositeurs belges d'abord, bien sur, c'est l'un des rôles culturels essentiels de l'orchestre que de faire connaître ces chefs-d'œuvre de Grétry, de Franck, de Lekeu, Jongen et de bien d'autres. Ensuite on est frappé par l'ampleur du travail consacré à la musique contemporaine (de compositeurs belges et étrangers) tels que Pousseur, Van Rossum, Bartholomée, Mernier, Escaich, Dutilleux, Dusapin, ... que les liégeois fréquentent depuis toujours, portés par des chefs vraiment spécialistes en la matière tels que P. Bartholomée ou P. Rophé. Enfin, et c'est peut-être là l'un des atouts majeurs de l'OPL, la volonté des chefs et des directions de maintenir le cap d' une orientation stylistique unique, faite de la rencontre entre la musique française (Ravel, Tournemire, Vierne, Lalo, Poulenc, Milhaud, ...) et la musique allemande (Mozart, Brahms, Strauss, Bruch, ...), résultat de la position géographique et culturelle de la ville de Liège. Cette position privilégiée permet également une aisance dans la musique de Liszt ou encore de Sibelius. La vue d'ensemble est impressionnante et démontre, s'il en était encore besoin que les liégeois multiplient les talents, la polyvalence et l'ouverture d'esprit. Ce sont là les meilleures armes pour aborder avec sérénité les cinquante années à venir.

    Vous retrouverez le contenu complet du coffret en cliquant ici: 

    http://www.opl.be/index.php?id=438

    Je suis sur de revenir régulièrement sur certaines de ces prestations pour vous en parler plus largement.

    Cinquante ans, cinquante cd's et... cinquante euros.

    Soit un euro le cd! Une idée cadeau vraiment originale pour tous les mélomanes et tous ceux qui désirent, d'une manière ou d'une autre, (re)découvrir l'Orchestre philharmonique de Liège à travers ce beau coffret luxueusement édité par Cypres!

     

    OPL 50 b.jpg


    Lien permanent Catégories : J'ai aimé..., Musiciens de chez nous, Musique 1 commentaire