finance

  • Monnaie de singe!

     

    Je n’ai rien d’un économiste, loin s’en faut ! J’ai de la peine à comprendre les mécanismes de la haute finance, pire, les pratiques du monde boursier m’échappent tout à fait. Or, les journaux télévisés et documentaires en tous genres relatent de grandes histoires de malversations financières et enquêtent pour « rendre publiques » ces affaires qui doivent nous scandaliser ou, tout au moins, nous sensibiliser. Mais pour une fois, j’ai peut-être compris, par la fable, les mécanismes utilisés par les as de la bourse et du commerce douteux. Je vous livre, telle qu’elle, cette histoire relativement amusante qui vous aidera, comme moi, à y voir plus clair.

     

     

    "Une fois dans un village, un homme apparut et annonça aux villageois qu'il achèterait des singes pour 10 $ chacun.

     

    Les villageois, sachant qu'il y avait des singes dans la région, partirent
    dans la forêt et commencèrent a attraper les singes.

     

    L'homme en acheta des centaines à 10$ pièce et comme la population de singes diminuait, les villageois arrêtèrent leurs efforts.

     

    Alors, l'homme annonça qu'il achetait désormais les singes à 15$. Les villageois recommencèrent a chasser les singes.


     

    singe
     


     

    Mais bientôt le stock s'épuisa et les habitants du village retournèrent à leurs occupations.

     

    L'offre monta à 20$ et la population de singes devient si petite qu'il devint rare de voir un singe, encore moins en attraper un.

     

    L'homme annonça alors qu'il achèterait les singes 50$ chacun. Cependant, comme il devait aller en ville pour affaires, son assistant s'occuperait des achats.

     

    L'homme étant parti, son assistant rassembla les villageois et leur dit : « Regardez ces cages avec tous ces singes que l'homme vous a achetés. Je vous les vends 35$ pièce et lorsqu'il reviendra, vous pourrez lui vendre à 50$ ».

     

    Les villageois réunirent tout l'argent qu'ils avaient, certains vendirent tout ce qu'ils possédaient, et achetèrent tous les singes.

     

    La nuit venue, l'assistant disparut. On ne le revit jamais, ni lui ni son patron, que des singes qui couraient dans tous les sens".

     

    Bienvenue dans le monde de la bourse !


     

    Bourses

     

    Lien permanent Catégories : Actualité 0 commentaire