floreffe

  • Anges musiciens

    Beau dimanche ensoleillé, quelques moments de détente à passer en famille, voilà une bonne occasion pour parcourir quelques endroits merveilleux de nos régions. Cap hier après-midi sur la province de Namur dont la fameuse abbaye de Floreffe et ses environs verdoyants méritent le détour.

    Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles




    L'abbaye de Floreffe a été fondée en 1121 par Norbert de Gennep (fondateur de l'ordre des Prémontrés) à la demande des comtes de Namur. Pendant près de deux siècles, l'Abbaye, richement dotée par les comtes de Namur fait preuve d'une étonnante vitalité en fondant, notamment, sept hôpitaux et hospices, quatre abbayes, dont une en France, une en Allemagne et même, une en Terre Sainte, huit couvents de femmes et le prieuré de Leffe qui deviendra également une abbaye.   

     

    Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles



    Floreffe occupe une place stratégique importante dans la défense de Namur face à ses puissants voisins. Des guerres de successions dressent les comtes du Hainaut contre ceux de Namur et Floreffe souffre bien souvent de nombreux pillages au passage des armées, notamment au cours des XIIIème et XIVème siècles. Une véritable paix durable ne reviendra qu'au XVIIIème siècle. C’est à ce moment que les abbés qui administrent l'abbaye vont en profiter pour reconstruire la plupart des bâtiments qui la composent aujourd'hui.

    L'abbaye est donc au sommet de sa prospérité lorsque débute la Révolution française. En 1794, suite à la victoire française à Fleurus, une partie des moines émigrent vers l'Allemagne, dans des maisons de leur ordre. L'abbaye, comme de nombreuses autres institutions monastiques, est rançonnée, la communauté expulsée et l'Abbaye mise en vente. Elle sera cependant rachetée par le chanoine Richald, déguisé en républicain, mais les moines ne seront plus jamais assez nombreux pour y rétablir l’ordre des prémontrés. Haut lieu touristique de la région namuroise, l’abbaye de Floreffe fêtera ses 900 ans d’existence dans quelques années.

    L’ensemble architectural des bâtiments du XVIIIe est d’autant plus remarquable que, situé sur un promontoire, il domine la Sambre de 50 mètres. Il est visible de loin et son imposante architecture laisse présager de l’importance de l’abbaye dans le passé.

    Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles




    L’aspect général de l’église est celui qui lui fut donné au XVIIIe siècle par l’architecte Laurent-Benoit Dewez (en 1770-75), mais on retrouva les fondations d’une chapelle qui fut sans doute antérieure à la fondation de l’abbaye. Son église est la deuxième plus grande abbatiale de Belgique, avec une longueur impressionnante de 90 mètres.

     

    Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles




    Le mobilier de l’église est d’une inouïe richesse. Les stalles baroques (1632-1648) des religieux (74 sièges), sont extrêmement travaillées et même surchargées de décorations diverses. Elles sont l’œuvre d’un artiste d'origine allemande, un certain Pierre Enderlin (XVIIe siècle) et comptent parmi les premières du genre en Belgique. Les médaillons forment une galerie de fondateurs et réformateurs d’ordres religieux.

    Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles




    De nombreux anges musiciens rythment les stalles avec une espièglerie audacieuse pour ce genre de lieu.

    Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles

     

    Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles  Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles  Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles  Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles

     

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

     

    Les témoins artistiques de cette période sont prestigieux. De nombreux manuscrits provenant de l’abbaye de Floreffe se trouvent maintenant dans des bibliothèques et archives d’état ou ecclésiastique, mais le manuscrit le plus remarquable est sans aucun doute celui que l’on appelle la Bible de Floreffe et qui se trouve au British Museum à Londres. Cette Bible précieuse date des environs de 1165 et est considéré comme un des chefs d’œuvre de la miniature mosane du XIIe siècle. Le commanditaire de cette Bible est sans doute le chanoine Gerland, abbé de l’abbaye de Floreffe. Elle comprend deux volumes de large dimension comprenant respectivement 273 et 256 feuillets. Le texte est écrit en latin. Le second tome comprend 6 miniatures de composition exquise. Comme le voulait le goût artistique de l’époque, la lettre ou le mot initial de chaque livre de la Bible est richement enluminé de motifs associant anecdotes bibliques, symboles et allégories. La Bible de Floreffe se trouve aujourd’hui au British Museum de Londres.

    Floreffe, Abbaye, Anges musiciens, Stalles

    La Transfiguration et la Dernière Cène, feuillet magnifiquement enluminé de la Bible de Floreffe.




    Le Moulin-Brasserie, sur un dérivé du ruisseau de Floreffe, est un des bâtiments anciens les mieux conservés. Un exemple unique d’architecture civile du XIIIe siècle dans la région namuroise. Il est fort possible que l’on y faisait de la bière dès 1250. La machinerie du moulin a été restaurée.

     

    floreffe,abbaye,anges musiciens,stalles




    De nombreux festivals, expositions, foires et brocantes y sont organisées. Chaque année, début août, le festival Esperanzah consacré aux musiques du monde a lieu dans l'abbaye de Floreffe.

     

    floreffe,abbaye,anges musiciens,stalles




    … Un endroit qui vaut assurément le détour !

    Lien permanent Catégories : Arts 0 commentaire