image

  • Illustration



    Je n'ai aucune prétention de photographe! Et je ne suis d'ailleurs pas équipé pour prétendre le moins du monde à de la photographie de qualité. J'ai cependant pris l'habitude, les smartphones obligent, à avoir toujours sur moi de quoi fixer les images qui me plaisent quand je les rencontre. C'est ainsi que, de temps à autres j'aime publier, sur Facebook ou ailleurs des paysages ou des monuments qui m'ont plus. Ces photos sont bien plus le résultat d'un besoin de figer une émotion ressentie, avec parfois d'étranges coïncidences ou résonances dans la vie de tous les jours, que la volonté de réaliser une "photo d'art".

    image,iconographie,musique,photographie,art,cours,conférences

    Une étrange impression d'aspiration en regardant l'escalier hélicoïdal de château de Colonster avant un concert commenté récent...!

    image,iconographie,musique,photographie,art,cours,conférences

    Coïncidence, en pleine campagne, au retour des tristes funérailles de Gwendal



    Et puis, la photographie permet de nombreuses applications dans ma vie de tous les jours. Il m'arrive souvent de ne pas trouver sur le web les illustrations nécessaires à mes cours et conférences. Par contre, j'ai beaucoup de livres où ces images se trouvent dans de très bonnes qualités. Les livres d'art nous offrent souvent une qualité de reproduction vraiment remarquable. Sur les conseils d'un ami qui m'a prêté un pied, je me suis mis à les photographier… avec une qualité toute relative, j'en conviens, mais l'important, c'est que ces images numérisées puissent illustrer mon propos.

    image,iconographie,musique,photographie,art,cours,conférences

    Cette image est prise en Hors-Château à Liège. Cette façade baroque du XVIIème siècle me sert lors de cours et conférences pour expliquer les caractéristiques architecturales et musicales de l'époque baroque.



    La photographie de certaines partitions que j'ai annotées me permet aussi d'illustrer et d'expliquer bon nombre d'exemples musicaux et de particularités d'écriture. Ainsi dans ma préparation des cours du lundi, je passe un temps considérable à chercher l'iconographie permettant d'illustrer le sujet musical du jour. C'est une démarche pédagogique que j'aime pratiquer dans certaines circonstances. Mes étudiants du Conservatoire de Liège ne soupçonnent pas toujours le subtil lien qui unit l'œil à l'oreille. L'oreille ne fonctionne-t-elle pas aussi avec des images, l'imagination musicale ne puise t-elle pas aussi dans notre imagerie interne? Plus notre stock d'images intérieures sera vaste, plus la variété des images musicales sera ample!

     

    image,iconographie,musique,photographie,art,cours,conférences

    La fin de l'air d'alto "Es ist vollbracht" de la Passion selon Saint Jean de JS Bach, Pâques oblige! Les annotations permettent de faire prendre conscience des structures et parties du discours musical.

     

     



    Depuis mes années d'études (on étudie tout le temps dans mon métier…) je développais déjà consciemment, et sous l'impulsion d'un professeur porté sur le sujet, une relation privilégiée entre l'image et le son. Les études d'Histoire de l'art, en parallèle avec la musicologie et la musique ont été déterminantes à ce sujet. Et puis si j'y réfléchis vraiment, le blog confirmé chez moi la nécessité de l'image. D'abord parce qu'illustrer un billet n'est pas toujours simple et les documents ne sont pas toujours libres de droits. Je me suis donc mis à imaginer l'illustration, puis à la chercher et parfois… à ne pas la trouver! Avec mes propres photographies, en les classant inlassablement et en les organisant, je peux aisément faire appel à ma collection personnelle qui grandit chaque jour. Et puis au-delà de l'aspect pédagogique, j'aime aérer mes textes par des images ou des vidéos, cela les rend plus conviviaux, il me semble.

     

    image,iconographie,musique,photographie,art,cours,conférences

    Arrêté à un feu rouge à Waremme, une vision crépusculaire qui m'a fait penser au dernier des Quatre derniers lieder de R. Strauss... Im Abendrot!

     



    Tout cela pour vous dire qu'après six ans de blog et près de 1800 billets, on acquiert une certaine habitude dans le repérage rapide des images et il m'arrive bien souvent de m'arrêter, à pied ou en voiture, pour photographier une vision éphémère. Bien souvent, je ne suis pas satisfait du résultat et je ne le montre pas. Ce que l'œil voit me semble souvent plus beau que son image photographique, … parce que je ne suis pas un artiste de la photo… Je suis cependant convaincu que l'image distille une expression très forte et qu'elle peut renforcer ou aider à la compréhension de la musique.

    image,iconographie,musique,photographie,art,cours,conférences

    Guido Reni, Bacchus enfant, 1623

     

    Écoutez, comme dans les parties de solistes du premier mouvement de l'Automne de Vivaldi, l'ivresse procurée par le vin (symbole de Bacchus et de l'automne) est particulièrement imagée (vers 1'40 et au-delà)



    Beaucoup ne sont pas partisans de ce qu'on nomme la correspondance des arts, moi, je le suis de plus en plus. Les artistes qui s'expriment par l'image, l'écriture ou le son veulent transmettre une émotion correspondant non seulement à leur personne, mais aussi, et surtout, à l'époque qu'ils vivent. Les images, les écritures et les sons deviennent de l'art à partir du moment où les moyens techniques de leurs auteurs servent l'émotion qu'ils veulent transmettre… et comme les préoccupations des hommes sont souvent les mêmes, ils expriment donc sensiblement les mêmes choses. Pas surprenant, donc, que la musique, un art abstrait par excellence, puisse parfois mieux se comprendre, dans une première approche, avec le support de certaines images justement choisies…

    Lien permanent Catégories : Arts, Général, Musique 0 commentaire