insultes

  • Commentaires déplacés

     

    Je tiens aujourd’hui à préciser quelques principes qui ont généré la création de ce blog et que quelques lecteurs mal intentionnés n’ont sans doute pas compris.

     

    C’est vrai que lorsqu’on se lance sur Internet pour communiquer des articles quotidiens, on s’expose à des réactions de toutes sortes. C’est la juste manifestation de la liberté de pensée et de commentaires. Cependant, vous l’aurez remarqué, mes propos ne comportent jamais de négativité destructrice. Je crois fondamentalement que la vie est trop courte et trop riche pour passer son temps à dénigrer et à insulter. De plus, cela ne sert à rien. La violence ne fait pas partie de mes principes et je compte être ferme sur ce point.

     

    La démocratie a pourtant ses limites. Elle se trouve en danger quand la sacrée liberté d’expression et de pensée est utilisée pour souiller un individu ou lui faire du mal gratuitement. On bascule alors dans une agressivité et une violence qui en contredit les fondements. Le libre arbitre de chacun devrait être suffisant pour garder une attitude digne, ce n’est malheureusement pas le cas.

     

    Depuis quelques jours, certains lecteurs l’ont remarqué, je reçois des commentaires insultants et des propos qui sont à la limite du racisme et de l’intolérance. Ce n’est, pour l’instant pas ma personne qui est visée, mais celles que je cite dans mes articles. J’en ai supprimé certains dès qu’ils sont apparus, d’autres dès que je m’en suis aperçu. J’ai laissé le dernier en date pour susciter votre réaction. Celle-ci ne s’est pas fait attendre puisque des lecteurs sensibles ont immédiatement réagi, pour mon plus grand bonheur, à ces insultes violentes.

     

    Bien sûr, ces grossiers personnages ne signent pas leurs œuvres, c’est trop risqué ! Ces commentaires sont non seulement lâches, mais aussi totalement inutiles. Ils pourrissent volontairement et sans raison un blog qui se veut humaniste et respectueux de tous. C’est fou, ce que peuvent dire certaines personnes sous le couvert de l’anonymat ! Qu’on ne s’étonne pas alors de vivre dans un monde où les extrémismes de tous bords sèment la zizanie partout où ils passent !

     

    La conséquence est simple et efficace. Dans un souci de modération et de respect de chacun, tous les commentaires de ce type seront purement et simplement supprimés du blog sans autre forme de procès.

     

    De la même manière, tous les commentaires incompréhensibles, que ce soit par une orthographe désastreuse (des fautes à tous les mots) ou une grammaire complètement absente, seront aussi supprimés. Ils ne sont non plus d’aucune utilité et témoignent d’un manque de respect pour le lecteur et pour l’auteur (les correcteurs orthographiques existent et une relecture avant publication est parfois utile). Il ne s’agit pas d’exclure la moindre faute d’orthographe, de frappe ou de grammaire. Tout le monde en fait, vous en aurez sans doute trouvé dans mes articles. Il faut cependant chercher à être compris par tous.

     

    S’il y a parmi vous des commentateurs non francophones, n’hésitez pas à le signaler ou à écrire dans votre langue. Ce sera beaucoup mieux qu’un texte incompréhensible. Dans votre langue, les lecteurs feront l’effort de vous comprendre.

     

    Ceci n’est donc pas, vous le comprendrez, une atteinte à l’expression de chacun, mais un geste sanitaire. Je veux que ce blog reste ce pour quoi je l’ai conçu, une vision constructive du monde, un espace de parole sur l’art, la musique et les choses de la vie. Vos commentaires sont les bienvenus et je remercie tous ceux qui en ont compris l’utilité en y participant dignement. Non, messieurs les anonymes, votre rage et votre méchanceté ne passera pas par moi… !

    Lien permanent Catégories : Général 1 commentaire