ixelles

  • Tableaux d’une exposition

     

    Par ces journées pluvieuses et fraîches qui nous rappellent, hélas, le rendez-vous manqué avec un été chaud et ensoleillé, rien ne vaut les activités d’intérieur et les visites culturelles hors du commun. Il y a quelques temps, un ami Facebook vantait haut et fort l’exposition Photorealism qui est présentée au Musée d’Ixelles jusqu’au 25 septembre prochain… j’avais tout de suite eu envie de la visiter, d’autant que je n’avais, d’une part, jamais visité les collections permanentes de ce musée et que j’avais lu, d'autre part, qu’une originale installation de près de 250 pochettes de vinyles consacrés aux seuls Tableaux d’un exposition de Modest Moussorgski offraient un foisonnement exceptionnel d’illustrations de l’œuvre. Pour un ancien disquaire et un toujours grand amateur de disques, l’événement ne devait pas m’échapper. C’était alors l’occasion de faire d’une pierre… trois coups… et le bonheur fut au rendez-vous tant les trois sujets sont absolument enchanteurs !

     

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

     

    L’exposition temporaire consacrée à 50 ans de peinture hyperréaliste est vraiment subjuguante! Imaginez, des toiles basées sur des photographies documentaires ou emblématiques de la société moderne reproduisant par l’art du pinceau l’exacte réalité de la photo elle-même… et mieux encore, dépassant le modèle photographique par une interprétation troublante de réalité. Il faut dire que la technique mise en œuvre par ces peintres est bluffante… exceptionnelle !

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Raphaella Spence (née en 1978), Canal Grande, 2007.

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    détail du précédent... je vous assure que c'est bien de la peinture!!

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Don Jacot (né en 1949), Rush Hour, 2009.

    67 œuvres, de 34 artistes américains surtout et européens, représentent les trois générations d’artistes utilisant ce style unique, le Photoréalisme. Issus du Pop Art, il s’agit, comme indiqué ci-dessus, de représenter les objets fétiches, usuels et des endroits mythiques, issus de la société de consommation… avec parfois le sentiment d’expression désabusée… voire déshumanisée, mais aussi de nombreuses allusions au passé et un enthousiasme formidable pour les formes, les couleurs et les éclairages. Voici, ci-dessous, quelques exemples particulièrement bouleversants et incroyables des tableaux exposés... en vous assurant, une fois de plus, que ce sont bien des peintures et non des photographies!

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Roberto Bernardi (né en 1974), Confini Segreti, 2013.

     

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Audrey Flack (née en 1931), Wheel of Fortune, 1977-78.

     

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Bertrand Meniel (né en 1961), Canal Street, 2011.

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Bernardo Torrens (né en 1957), The Last Sun Ray, 2010.

     

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Ben Johnson (né en 1946), The Rookery, 1995.

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Ralph Goings, Americas Favorite, 1989

     

    Les yeux remplis de ces merveilles, nous mettons un certain temps avant de nous décider à parcourir les collections permanentes du Musée d’Ixelles. Il nous faut en effet retrouver nos esprits et passer dans un autre monde… celui d’un musée plus traditionnel ! En introduction au catalogue général du Musée, les auteurs rappellent la mission d’un musée : « Le musée est une institution permanente, sans but lucratif, au service de la société et de son développement, ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation » (Conseil international des Musées, ICOM).

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Si je prends le temps de vous rendre à lire une telle définition, c’est parce qu’il me semble qu’aujourd’hui, plus que jamais, cette mission fondamentale des musées est absolument indispensable pour nos sociétés et qu’il nous faut, décidément et sans relâche associer l’éducation, les études et la délectation, les trois s’associant pour nous offrir la notion de culture.

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Julien Dillens (1849-1904), Le Silence de la Tombe, 1896.

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Pierre Alechinsky (né en 1927), Cobra de transmission, 1968.

    Le Musée ixellois possède de formidables collections… et de formidables infrastructures qui occupent un ancien abattoir abandonné en 1890. Le Musée, ouvre ses portes en 1892 avec la volonté de rendre l’art accessible à tous et à éduquer les masses populaires, une riche période favorable aux arts. Au cours du temps, les collections se sont étoffées, vous trouverez les informations complètes sur le Musée, sur son histoire et sur ses collections en cliquant ici.

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Erasmus De Bie, Vue du Meir à Anvers (détail), vers 1660.

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Georges-Marie Baltus (1874-1967), La Convalescence ou l'Adolescence, sd.

    Constituées de plus de 10.000 œuvres datant du 16ème au 21ème siècle, les collections du Musée d’Ixelles sont particulièrement riches en œuvres d'art belge des 19ème, 20ème siècles, ainsi que des manifestations picturales actuelles. Ses collections se centrent cependant sur une période qui correspond à celle de l’histoire de la Belgique moderne, le fil conducteur de la présentation.

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Une superbe collection d'affiches de Toulouse-Lautrec...

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Rik Wouters (1882-1916), La Vierge folle, 1912.

     

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Paul Delvaux (1897-1994), La Mise au tombeau, 1951.

    L’agencement questionne le réel, un sujet essentiel au sein de l’art belge. Les réponses des artistes sont extrêmement diverses, allant du réalisme social au fantastique en passant par diverses formes d’expressionnisme, d’impressionnisme, de néo-impressionnisme, de symbolisme, de fauvisme, d’expressionnisme, de le surréalisme et d’abstraction… un parcours complet et extrêmement riche. Une visite vraiment enthousiasmante que je conseille chaleureusement à tous les amateurs d’art… en voici également quelques images.

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Cerise sur le gâteau, en arrivant à la fin des collections permanentes, on distingue quelques tables sur lesquelles sont déposées, recouvertes d’une vitre en verre, des dizaines de pochettes de disques bigarrées, illustrant ici un tableau, là un musée, là encore une œuvre originale,… Bonheur de retrouver les versions légendaires du chef-d’œuvre de Moussorgski dans l’orchestration de Ravel ou dans sa version pianistique originale… et d’en rencontrer certaines dont j’ignorais même l’existence… seul regret… ne pas avoir la possibilité d’en écouter des extraits. L’artiste belge bien connu Juan d’Oultremont signe l’installation de cette exposition entourée d’œuvres d’artistes contemporains de chez nous. On se prend à déambuler entre les tables de douze pochettes, comme on déambule dans la Promenade que le compositeur russe place entre certains de ses tableaux et on se met à rêver d’un art total où musique, arts plastiques et espace architectural se répondent en un esprit une fois encore enchanteur !

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

     

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    musée communal d'ixelles,art,photorealism,hyper-réalisme,peinture collections permanentes,moussogsky,tabeaux d'une exposition,pochettes,disques,juan d'oultremont,ixelles,visite,peinture,musique

    Superbe après-midi… très variée et très complète… expositions et collections à admirer au Musée communal d’Ixelles… sans modération !

    Lien permanent Catégories : Arts, Musique 0 commentaire