logique

  • La mère et le père

     

    Les vacances, c’est fait pour s’amuser et pour se détendre. Alors, si vous avez quelques minutes pour proposer à un de vos proches une petite dictée amusante (qui provient d’un almanach ancien), vous ne le regretterez pas. Mais attention, ce texte-ci est différent des dictées traditionnelles. Elle est surtout destinée à vous faire réfléchir sur les homonymes en toute logique et donc, peut-être, à réussir la prouesse de la rédiger correctement.

     

    Mais si vous n’y arrivez pas, rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. En effet tous ceux à qui je l’ai proposée y ont perdu leur latin …euh ! leur français. Voici donc de quoi prouver à ceux qui croient jongler avec notre belle langue que non seulement elle se révèle souvent bien ardue, mais aussi qu’elle cache de nombreuses subtilités bien amusantes

     

    A vous de jouer !


     

    Dictée


     

    « Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère. De ce mariage, est né un fils aux yeux pers. Monsieur est le père, Madame est la mère. Les deux font la paire.

     

    Le père, quoique père, est resté Lamère, mais la mère, avant d’être Lamère était Lepère. Le père est donc le père sans être Lepère, puisqu’il est Lamère et la mère est Lamère, bien que née Lepère.

     

    Aucun d’eux n’est maire. N’étant ni le maire ni la mère, le père ne commet donc pas d’impair en signant Lamère.

     

    Le fils aux yeux pers de Lepère deviendra maire. Il sera le maire Lamère, aux yeux pers, fils de Monsieur Lamère, son père, et de Madame Lepère, sa mère.

     

    La mère du maire meurt et Lamère, père du maire, la perd. Aux obsèques, le père de la mère du maire, le grand-père Lepère, vient du bord de mer, et marche de pair avec le maire Lamère, son petit-fils.

     

    Les amis du maire, venus pour la mère, cherchent les Lamère, ne trouvent que le maire et Lepère, père de la mère du maire, venu de la mer, … et chacun s’y perd ! »

    Lien permanent Catégories : Sourions un peu! 0 commentaire