metamorphoses

  • D’après Ovide…

     

    Les six métamorphoses pour hautbois solo de Benjamin Britten figurent parmi les œuvres les plus prisées du répertoire de l’instrument à anche double, lointain descendant de l’aulos grec antique. Britten écrivit ces pièces en 1951 d’après les fameux récits de l’auteur latin Ovide (47 ACN-17 PCN), non pas pour en raconter l’histoire, mais pour en suggérer les parfums et les gestes. Voici quelques éléments qui pourront vous permettre de prendre conscience du génie de Britten avec quelques illustrations concentrées sur la métamorphose de Narcisse.


     

    Ea. Ovide

    Ovide


    « Narcisse était de Thespies en Boétie ; il était le fils de Liriopé la Nymphe bleue que le dieu Fleuve Céphise avait un jour violée. Le devin Tirésias dit à Liriopé : « Narcisse vivra très vieux à condition qu’il ne se connaisse jamais ». Parmi les nombreuses amoureuses de Narcisse, se trouvait la nymphe Echo qu’il repoussa brutalement. Elle passa le restant de sa vie dans les vallons, se laissant dépérir, au point que seule sa voix subsista et répétait le dernier mot de chaque phrase. Un jour, Narcisse envoya, en présent funeste, une épée à Ameinas, le plus tenace de ses soupirants. Celui-ci se tua devant la porte de narcisse en faisant appel aux dieux pour venger sa mort. 

    Artémis l’entendit. Elle décida de lui faire voir son reflet dans l’eau claire d’une source, et il tomba amoureux de sa propre image reflétée dans l’eau sans plus jamais savoir ce détacher de cette vision. 

    Echo, bien qu’elle n’ait pas pardonné à Narcisse, souffrait avec lui. Elle répétait en écho à sa voix « Hélas ! Hélas ! » Alors qu’il se plongea un poignard dans la poitrine s’écoula dans la terre et naquit un narcisse blanc à corolle rouge ». 

    Quelques peintures…


     

    M. Caravaggio, Narcisse (1598)

    Caravaggio, Narcisse (1598)


    N. John William Waterhouse, Echo et Narcisse (1903)

    Waterhouse, Echo et Narcisse (1903)



     

    La partition avec ses subtiles imitations, l’image et son reflet…


     

    R. Britten Narcisse 2


     

    Et une interprétation très poétique….  


     

    Bonne écoute !

    Lien permanent Catégories : Musique 0 commentaire