orateur

  • Un citharède...

    "Un citharède dénué de talent chantait sans trève dans une maison dont les murs enduits de chaux lui renvoyaient l'écho de sa voix; il se figura donc qu'il avait un bel organe, et se monta si bien la tête qu'il trouva indispensable de se produire également au théâtre. Mais une fois sur scène, il chanta si faux qu'on le chassa à coups de pierre.

     

    citharède,politique,orateur


    Il est ainsi de certains orateurs qui semblent doués pendant leurs études, mais dont la nullité éclate dès qu'ils entament une carrière politique."

    Esope, Fables, 121.

    Lien permanent Catégories : Général, Sourions un peu! 0 commentaire