paul-Émile mottard

  • Ça balance classique s'envole...!

    Je vous avais promis de vous tenir au courant de la formidable aventure que constitue le projet de la Province de Liège, Ça balance classique, qui vise à aider les jeunes compositeurs de musique classique dans leurs débuts trop souvent laborieux. La conférence de presse a eu lieu la semaine dernière au Théâtre de Liège. Son but: présenter les deux premiers lauréats et annoncer haut et fort la création de leurs oeuvres le 12 novembre prochain au Festival Images sonores... C'est surtout la joie de voir ce projet aboutir après, avec l'équipe formidablement dynamique et efficace du secteur de la Musique de la Province, nous être investis sans compter dans sa concrétisation. Car comme dans tout ce qui est nouveau, il faut tout construire... c'est là que se trouve l'aspect le plus enrichissant! Retour sur les propos de la conférence de presse...

    Ça balance est un magnifique projet musical initié par le député provincial de la Province de Liège, Paul-Émile Mottard, qui a largement fait ses preuves. Bon nombre de musiciens de rock, de variété et de jazz ont pu trouver une aide à l’enregistrement de leurs musiques et à la diffusion de leurs talents. Aujourd’hui, deux nouveaux projets sont nés du désir d’offrir à nos talents une passerelle vers leur avenir : Ça balance électro et Ça balance classique.

    Logo définitif.png

     

    En effet, le domaine de la composition d’œuvres de musique classique n’avait pas encore été abordé dans le cadre du projet. Partant du triste constat que les jeunes compositeurs ne sont pas suffisamment aidés pour accéder aux outils qui leurs permettront de développer efficacement leur talent, de diffuser leurs créations et d’entamer leur vie professionnelle de manière optimale, Ça balance a décidé de donner naissance à sa version classique au cours de l’année 2015. Le problème est qu'une version classique ne peut pas fonctionner comme une session de pop, de rock, de variété ou de jazz. Il s'agit, dans notre cas de recevoir une partition et, dans un premier temps, de la diffuser en la faisant jouer et enregistrer par des musiciens de qualité. 

     

    Studio Province.png

    Le studio de la Province de Liège a été créé en 1992.Outil professionnel, au service des projets musicaux les plus divers, il accueille les groupes repris dans l'action Ca Balance et sert à l'élaboration de spots publicitaires et jingles pour la Province de Liège, il participe à la création de tout type de matériel sonore pour la mise en place d'expositions et actions initiées par la Province de Liège. Le studio est également accessible au public en location.


    Ça balance classique fournit désormais une aide aux jeunes compositeurs de la Fédération Wallonie Bruxelles qui déposent une œuvre de leur composition, inédite et écrite. L’œuvre sélectionnée est :

    •enregistrée en studio par des interprètes de très haut niveau sous l’égide d’un directeur artistique,

    •interprétée et diffusée lors de manifestations musicales importantes.

    Par ailleurs, un suivi à long terme, en matière de formation et d’insertion dans la vie professionnelle pourra aider le jeune compositeur à s’orienter dans le dédale du monde artistique belge et contribuer à lui offrir un encadrement structuré.

     

    PA280025.JPG

    En compagnie du député Paul-Émile Mottard et du directeur du Centre Henri Pousseur Stijn Boeve à la conférence de presse du 28 octobre dernier.

     

    Il va sans dire que le projet Ça balance classique se présente comme une opportunité majeure pour encourager la pratique de la création musicale et que les jeunes compositeurs, pourtant assez nombreux en Fédération Wallonie-Bruxelles sont rarement aidés de manière aussi directe. Faut-il, une fois encore, souligner l’importance de maintenir un niveau culturel élevé pour garder une société responsable, tolérante et efficace ? C’est l’objectif majeur que se sont proposés tous les participants à ce beau et nouveau projet.

    Pour déterminer la valeur artistique des œuvres inscrites, il nous fallait un jury professionnel de qualité internationale. Chaque membre du jury a donc été choisi en fonction de sa compétence, de sa notoriété et de sa capacité à déceler les talents d’aujourd’hui. Tous issus du monde de la musique en Fédération Wallonie-Bruxelles, ils sont compositeurs, enseignants, musiciens, attachés à la programmation ou responsables de maison de disques. 

     

    04. P4210141.JPG

    Je me suis chargé de la composition du jury. Tous ont répondu présents avec beaucoup d'intérêt pour le projet et de bienveillance. Il est constitué de:

    Robert Coheur : Liège, Délégué à la programmation à l'OPRL,

    Marcel Cominotto : Liège, Compositeur, Professeur d’Écritures approfondies au Conservatoire royal de Liège, 

    Michel Fourgon : Liège, Compositeur, Professeur de composition au Conservatoire royal de Liège,

    Cédric Hustinx : Bruxelles, Directeur de la maison de disques Cyprès-Records,

    Benoit Mernier : Namur, Compositeur, Professeur d’Écritures à l’IMEP

    Ning Shi : Namur, Bruxelles et Liège, Musicien altiste, professeur, premier alto à l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, spécialiste de la création d’œuvres contemporaines. 

    Claude Ledoux: Mons, Compositeur, professeur de composition aux conservatoires de Mons et de Paris, spécialiste des techniques mixtes de composition vient de nous rejoindre dans cette aventure passionnante. Il sera membre effectif de notre jury dès la session 2016. 

    Quant à moi, j'en assure la présidence du jury, je suis médiateur de Ça balance classique et consultant extérieur à la Province.

    Après les délibérations qui se sont déroulées en avril dernier, le jury n’est pas parvenu à se prononcer pour une seule œuvre, tant la qualité des nombreux travaux reçus était remarquable. Deux jeunes compositeurs ont fini par se dégager. Plutôt que de les classer, nous avons décidé de les primer l’un et l’autre. Il s’agit de Guillaume Auvray pour sa pièce Le Ruisseau, tirée de Six tableaux funestes pour ensemble et électronique live et d’Edwin Pierard pour Invention, pièce pour ensemble. 

    05. P4210151.JPG

    Guillaume Auvray est né en 1990. Il étudie la composition au Conservatoire royal de Liège auprès de Michel Fourgon ainsi que la direction d’orchestre dans la classe de Patrick Baton. Au Conservatoire de Maastricht, il suit les cours de Direction d’ensembles de musique contemporaine auprès de Robert Plantz.

     

    02. Guillaume Auvray 1.JPG

     

     

    Très actif dans la vie musicale, Guillaume fonde en 2008 l’Orchestre et les Chœurs SOFYA. En 2010, l’Église Saint Jean-Baptiste de Wavre le désigne comme Organiste-Cantor titulaire. Depuis 2014, il est nommé directeur artistique de l’Orchestre Jean-Noël Hamal de Liège ainsi que chef principal de l’Ensemble Chaves (Pays-Bas).  

    Lauréat du Prix de l’ARIAM au Concours International de composition de Boulogne-Billancourt en 2013, l’Orchestre de la Grande Région lui commande, l’année suivante, son 1er Concerto pour violoncelle et orchestre. La pièce, Der Kreis, est jouée lors de la tournée de l’Orchestre en Allemagne, en France, au Luxembourg et en Belgique. En 2015, Guillaume Auvray remporte la première session de Ça balance classique avec son œuvre Le Ruisseau pour ensemble et électronique live, pièce créée ce jour. 

     

    03. Edwin-Pierard-Portrait.jpg

     

    Edwin Pierard est né à Bruxelles en 1986. Il étudie la composition aux Conservatoires de Liège et de Mons. Il obtient, en 2014, l'Agrégation de l'Enseignement Secondaire Supérieur. Il suit également des formations en compositions musicales appliquées aux films et aux médias ainsi qu'en direction d'orchestre. Il suit de régulières master classes en Italie, en Slovénie et en Belgique. Edwin s'intéresse beaucoup à la pédagogie et dispense des cours d’Écritures et d’Analyse musicale dans les académies de musique de Saint-Gilles et de Saint-Josse-ten-Noode. Il est par ailleurs professeur de musique à l'Athénée royal d'Ixelles.  

    Il travaille régulièrement en collaboration avec l’Ecole nationale supérieure des arts visuels de La Cambre. Sa composition pour violoncelle, Le Passeur (2014) a été interprétée au Festival Ars Musica. 

    La création des deux œuvres aura lieu le 12/11 au Théâtre de Liège en ouverture du Festival Images Sonores 2015.

     

     

     

    Façade (face)  - François Brix.jpg

     Le Théâtre de Liège ©François Brix

     

    Le festival Images Sonores qui se déroulera du 9 au 13 novembre 2015 au Théâtre de Liège est sans doute le rendez-vous par excellence de la musique électroacoustique et mixte. Pour cette 17ième édition, le Centre Henri Pousseur propose trois soirées abondantes de créations musicales. Une série de musiciens de premier rang interprèteront un large éventail d’œuvres musicales d’aujourd’hui. Autour des concerts du festival, un programme d’échange a été développé entre compositeurs et interprètes présents à Liège pour cette occasion et les étudiants du Conservatoire royal de Liège. 

    Festival Images sonores.jpg

     

    Une occasion donc idéale d’y rencontrer interprètes et compositeurs de cette scène musicale extrêmement créative, où se rejoignent acoustique, technologie et performance.  

    Pour nous assurer de la meilleure qualité musicale de l’interprétation de ces deux œuvres merveilleuses, nous avons tissé un partenariat avec un des ensembles de musique contemporaine les plus réputés d’Europe, l’Ensemble Musiques Nouvelles.

    Musiques_Nouvelles02Anne Baraquin (2).jpg

     Ensemble Musiques nouvelles, © Anne Baraquin

     

    Sous la direction artistique du compositeur et violoncelliste Jean-Paul Dessy, l'ensemble est basé depuis 1998 à Mons au sein du Centre culturel transfrontalier "Le Manège Mons". L’ensemble Musiques nouvelles sera dirigé pour la circonstance, ce 12/11 par le chef d’orchestre, spécialiste de la musique contemporaine, Thomas van Haeperen. 

    Thomas Van Haerperen.png

    Évidemment, le programme de Ça balance classique ne s’arrête pas là. Outre la poursuite de la diffusion des œuvres et l’accompagnement des jeunes compositeurs lauréats,  nous allons débuter, dès le mois de décembre prochain, un nouvel appel à candidature pour la deuxième session. Fort du succès rencontré par la première édition, les artistes musiciens, jeunes compositeurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles seront à nouveau invités à nous montrer leur talent.  

    Illustration composition.png

     Logo Liège Province culture.jpg

    Puis, dans les prochaines années, Ça balance classique compte nouer de solides et fructueuses relations avec les acteurs de la musique classique et contemporaine en Belgique afin de pouvoir proposer les œuvres sélectionnées par le jury sur les grandes scènes de notre pays et d’offrir aux organisateurs, des talents artistiques qui honorent notre société.

    Alors, la meilleure manière de nous soutenir dans ce formidable projet est de venir écouter nos lauréats jeudi 12 novembre à 19H au Théâtre de Liège... Qu'on se le dise!

     

     

    Lien permanent Catégories : Ça balance classique, Musiciens de chez nous, Musique 0 commentaire