pelléas et mélisande

  • Mélisande

    Pelléas et Mélisande, que j'évoquerai ce soir à Nivelles dans le cadre d'une conférence dédiée à Claude Debussy, est une pièce de théâtre symboliste en cinq actes de Maurice Maeterlinck (1862-1849), créée le 13 mai 1893 au Théâtre des Bouffes-Parisiens. C'est un drame intemporel, transposition du mythe de Tristan et Yseult, avec une atmosphère de légende : les personnages apparaissent sans histoire, on ne connait pas leur passé.

    Mais Pelléas et Mélisande est aussi un opéra en cinq actes de Claude Debussy, considéré par le compositeur comme un « drame lyrique » construit sur le texte de l'auteur belge (né à Gand). La première eut lieu le 30 avril 1902 à l'Opéra-Comique à Paris sous la direction d'André Messager.

     

    Mary Garden en Mélisande le 4 d'avril 1908 Scène 1 acte III Mélisande lissant sa longue chevelure et se penchant à une fenêtre de la tour tout en chantant..jpg

    Mary Garden en Mélisande le 4 d'avril 1908 Scène 1 acte III Mélisande lissant sa longue chevelure et se penchant à une fenêtre de la tour tout en chantant.

     

    Mary Garden en Mélisande, le 4 d'avril 1908. Scène 1 acte III : Mélisande lissant sa longue chevelure et se penchant à une fenêtre de la tour tout en chantant.Une des tours du château



    (Un chemin de ronde passe sous une fenêtre de la tour.)

    MÉLISANDE

    (à la fenêtre tandis qu'elle peigne ses cheveux dénoués)

    Mes longs cheveux descendent jusqu'au seuil de la tour;
    Mes cheveux vous attendent tout le long de la tour,
    Et tout le long du jour,
    Et tout le long du jour.
    Saint Daniel et Saint Michel,
    Saint Michel et Saint Raphaël,
    Je suis née un dimanche,
    Un dimanche à midi…

    (Entre Pelléas par le chemin de ronde.)

    PELLÉAS

    Holà! Holà! ho!

    MÉLISANDE

    Qui est là?

    PELLÉAS

    Moi, moi, et moi!
    Que fais-tu là, à la fenêtre, en chantant comme un oiseau qui n'est pas d'ici?

    MÉLISANDE

    J'arrange mes cheveux pour la nuit…



     

    pelleas-bastille charles duprat opéra national de paris.jpg

    Pelléas et Mélisande
    Opéra national de Paris / Auditorium Bastille
    le 28 février 2012 photo de Charles Duprat.

     

    symbolisme,debussy,pelléas et mélisande,opéra,maeterlinck,nivelles,conférence

    Dante Gabriel Rosetti (1828-1882), la Maitresse de Fazio.

     

    ... Et pour faire la liaison avec le Graal, Kundry et Parsifal de ces derniers jours, annonciateurs du symbolisme...

     

    symbolisme,debussy,pelléas et mélisande,opéra,maeterlinck,nivelles,conférence

    Dante Gabriel Rosetti, Le Saint Graal.

     

    Le silence déjà funèbre d'une moire
    Dispose plus qu'un pli seul sur le mobilier
    Que doit un tassement du principal pilier
    Précipiter avec le manque de mémoire.
    Notre si vieil ébat triomphal du grimoire,
    Hiéroglyphes dont s'exalte le millier
    A propager de l'aile un frisson familier !
    Enfouissez-le-moi plutôt dans une armoire.
    Du souriant fracas originel haï
    Entre elles de clartés maîtresses a jailli
    Jusque vers un parvis né pour leur simulacre,
    Trompettes tout haut d'or pâmé sur les vélins
    Le dieu Richard Wagner irradiant un sacre
    Mal tu par l'encre même en sanglots sibyllins.

     

    Stéphane Mallarmé (1842-1898)

     

    Lien permanent Catégories : Correspondances 0 commentaire