printemps du conservatoire

  • Printemps du Conservatoire

    Une semaine entière de manifestations musicales gratuites dans le cadre du Printemps du Conservatoire qui prend ses quartiers au nouveau Théâtre de Liège... à ne pas rater assurément. Le détail ICI.

     

    Printemps du Concervatoire.png

     

    Pour la part, je commenterai, en un bref concert le mercredi 23 avril à 18H , la Première Ballade de F. Chopin qui sera interprétée par Jean Hu, étudiant en master 2 au Conservatoire. Un beau moment de musique au cœur de cette semaine très riche. En attendant, voici une petite mise en bouche qui, si elle ne touche pas au sujet de mercredi (je ne vais pas tout dévoiler aujourd'hui), vous donnera sans doute envie de venir écouter l'une des plus belles pièces de Chopin. Venez nombreux!

     

     

         POUR IGNACE PADEREWSKI
     

    Maître, quand j’entendis, de par tes doigts magiques,
    Vibrer ce grand Nocturne, à des bruits d’or pareil ;
    Quand j’entendis, en un sonore et pur éveil,
    Monter sa voix, parfum des astrales musiques ;

    Je crus que, revivant ses rythmes séraphiques
    Sous l’éclat merveilleux de quelque bleu soleil,
    En toi, ressuscité du funèbre sommeil,
    Passait le grand vol blanc du Cygne des phtisiques.

    Car tu sus ranimer son puissant piano,
    Et ton âme à la sienne en un mystique anneau
    S’enchaîne étrangement par des causes secrètes.

    Sois fier, Paderewski, du prestige divin
    Que le ciel te donna, pour que chez poètes
    Tu fisses frissonner l’âme du grand Chopin !

    Émile Nelligan (1879 – 1941), poète québécois.

     

     

     

    Nelligan, Chopin,

    Frédéric Chopin

     

    Nelligan, Chopin,

    George Sand et Frédéric Chopin - Eugène Delacroix - 1838

    Lien permanent Catégories : Actualité, Musique 0 commentaire