quintette

  • Voyages d’été 2015 J+5 Feux d’artifice…

     

    Sous la chaleur tropicale et sous un ciel orageux, dimanche marquait la fin de l’édition 2015 du Festival « Voyages d’été » à l’U3A de Liège. Dernière journée que j’avais voulue comme un feu d’artifice… on n’a pas été déçus !

    2015-07-07_08h03_04.png

     

    Nous recevions tout d’abord la jeune soprano Juliette Allen et Mana Yuasa au piano pour un récital de belcanto. J’avais été séduit par la voix de Juliette en septembre, au moment de la rentrée académique du Conservatoire royal de Liège où elle avait interprété brillamment deux airs du répertoire italien belcantiste. La sûreté de sa voix, la souplesse de ses aigus, et son aisance dans les colorature m’avaient vraiment impressionnés. 

     

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

     

    Photo Armand Mafit 

    Un peu surprise par ma proposition de donner un récital entier d’airs de belcanto au Festival d’été, elle avait accepté, encouragée par son accompagnatrice Mana qui avait manifestement compris mon intention et qui partageait mon enthousiasme.

     

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

     

    Photo Armand Mafit  

    Depuis près d’un an, la voix de Juliette a encore mûri. Elle s’est développée pour atteindre un degré d’excellence très rare dans un tel répertoire. Non seulement sa technique est irréprochable dans les difficiles ornements de Rossini, mais elle est expressive avec toute la justesse et l’équilibre nécessaires aux émotions de ce chant tout particulier. Outre sa vocalité absolument stupéfiante, Juliette Allen est à l’aise sur la scène où elle occupe avec beaucoup d’intelligence l’espace à sa disposition. Son expression physique, sans l’exubérance dérangeante de certaines cantatrices, plante en quelques gestes et attitudes les personnages les plus divers avec une vérité déconcertante.  

    Tout cela nous fait passer des larmes de Giulietta dans I Capuletti e I Montecchi de Bellini aux rires de la farceuse Norina de Don Pasquale de Donizetti. Si on sent qu’elle est plus à l’aise actuellement dans les rôles tragiques, on sent immanquablement tout le potentiel de la comédienne « buffa » qui est en elle. Et puis, avantage certain, Juliette Allen est une très belle jeune femme. Cela ajoute encore à la vérité des personnages qu’elle incarne…  Si je devais résumer en une seule expression l’art de Juliette Allen, je dirais simplement… quelle classe ! 

     

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

    Photo Armand Mafit 

    Mana Yuasa est bien plus qu’une accompagnatrice, c’est une partenaire indispensable, un orchestre à elle seule, une guide et un solide soutien sur lequel Juliette peu s’appuyer à tout moment. Son piano est complice, aussi juste que le chant et, en l’entendant, on est transporté par cette entente parfaite qui relève tout autant de la musique de chambre dans les mélodies que de la direction dans les airs d'opéras. Excellente idée de Mana, entre les airs de bravoure, de nous offrir quelques pièces pour piano seul. Le prélude n°4 op. 28 de Chopin, les « Larmes au fond d’un cloître humide », comme disait G. Sand en évoquant Valdemossa et une Mazurka… l’occasion pour moi, chargé de parler un peu pour laisser se reposer les artistes dans la chaleur orageuse de l’après-midi, de rappeler que le compositeur polonais était très inspiré par Bellini et le belcanto qui semble faire irruption dans sa musique, même quand on ne l'attend pas.

     

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

    Photo Armand Mafit 

     

    Second concert du Festival à être dédié au jeune baryton Grigor Hovhannisyan, disparu tragiquement il y a quelques jours, Juliette Allen était une de ses amies, Mana Yuasa lui donne avec l’Intermezzo de Cavalleria Rusticana une émotion bouleversante, pleine de recueillement. Merci !

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

    À entendre les mélomanes se presser pour féliciter les artistes, j’ai observé que beaucoup qui croyaient ne pas aimer l’opéra avaient changé d’avis grâce à Juliette et Mana… en voilà une bonne nouvelle ! 

    Le dernier concert était un autre feu d’artifice ! Nous attendions la pianiste Maud Renier, une habituée de nos concerts dans un programme tout Robert Schumann. D’abord en solo elle interprétait les fameuses Scènes d’enfants op. 15. Ce cycle est loin d’être enfantin, on le sait. Il faut pour l’approcher, une bonne dose de maturité et une formidable capacité à jeter le regard d’un adulte sur le monde de l’enfance. 

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

    Photo Armand Mafit  

    Les 13 pièces sont toutes de merveilleuses perles et toutes les émotions s’y trouvent condensées. Une fois ces moments réunis, la structure d’ensemble et la cohérence du cycle s’impose. Maud, comme à son habitude, parvient à nous happer d’emblée et à nous faire voyager dans ses Scènes d’enfants… les siennes, car c’est là l’évidence et la vérité d’un propos. Elle nous révèle sa sensibilité, sa finesse, toute sa poésie… un moment hors du temps.

     

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

    Photo Armand Mafit 

    Elle est alors rejointe par le quatuor formé à ma demande par Étienne Capelle (violoncelle). J’ai totale confiance en ses choix et je ne l’ai jamais regretté. Barbara Milewski (violon 1), Hélène Lieben (violon 2) et Pierre Heneaux (alto), tous des musiciens de très haut niveau. Et il le faut ! La tâche qui leur incombe est de mener à bien l’extraordinaire Quintette avec piano en mi bémol majeur op. 44 de R. Schumann. Maud m’avait un jour dit qu’elle rêvait de l’interpréter… c’est chose faite ! Et de belle manière !

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

    Photos Armand Mafit 

     

    Dans la fougue tragique du premier mouvement, les gouffres effroyables de la marche funèbre, le terrible redressement du scherzo puis l’agitation fébrile du final couronné de sa redoutable fugue, les musiciens tendent la structure musicale et transcendent le propos pour nous offrir une trajectoire bouleversante… comme la vie de Schumann. Un vrai feu d’artifice où l’émotion se poursuit encore un peu avec, en guise de bis, l’extraordinaire Andante Cantabile du Quatuor avec piano op. 47… les larmes nous prennent… le festival se termine avec son lot de nostalgie et le sentiment d’avoir vécu des moments vraiment exceptionnels !

     

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

    Photo Armand Mafit 

    Mais ce n’est pas encore fini… reste le rituel du tirage au sort de la tombola. Tous les lots ont été emportés immédiatement, … seul un lot, celui de la signature de tous les artistes du festival, devra être retiré en septembre par le gagnant absent mais connu de nos listes. Un dernier verre de l’amitié qui se prolonge avec tous ces formidables amis volontaires et déterminés, chevilles ouvrières sans qui le festival ne pourrait pas avoir lieu.

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

    Conclusions et résultats de cette édition 2015 dès demain sur le blog… À suivre, donc… encore un peu !

     

    juliette allen,mana yuasa,maud renier,étienne capelle,barbara milewski,hélène lieben,pierre heneaux,belcanto,soprano,schumann,scènes d'enfants,quintette,u3a,festival 2015

     

    Photo Armand Mafit 

     

     

    Lien permanent Catégories : Concerts U3A, Festival Voyages d'été 0 commentaire