sagesse

  • Sagesse?


    Voici ce qui jadis parvint à l'unité.
    Le ciel parvint à l'unité et devint pur.
    La terre parvint à l'unité et devint tranquille.
    Les esprits parvinrent à l'unité et devinrent efficients.
    Les vallées parvinrent à l'unité et se remplirent.
    Les êtres parvinrent à l'unité et se reproduisirent.
    Les princes et seigneurs parvinrent à l'unité
    et devinrent l'exemple de l'univers.

    Si le ciel n'était pas pur, il se déchirerait.
    Si la terre n'était pas tranquille, elle se ruinerait.
    Si les esprits n'étaient pas efficients, ils s'anéantiraient.
    Si les vallées ne se remplissaient pas, elles dessécheraient.
    Si les êtres ne se reproduisaient pas, ils disparaîtraient.
    Si les princes et seigneurs n'étaient pas exemplaires,
    ils seraient renversés.

    La noblesse a pour racine l'humilité.
    Le haut a pour fondement le bas.
    Aussi les princes et seigneurs se nomment-ils eux-mêmes
    "orphelins", "veufs", "indignes de manger".
    N'est-ce pas qu'ils considèrent l'humilité comme racine?

    lao-tseu,tao-tö king,sagesse,orient

    Lao Tseu, Mythes et Légendes de Chine, 1922 par E. T. C. Werner



    L'honneur suprême est sans honneur.
    Le saint ne veut pas être finement taillé comme le jade,
    mais il préfère être éparpillé comme les cailloux.

    Lao-Tseu, Tao-Tö King, traduit par Liou Kia-Hway.
    Gallimard, Paris, 1967, p.76.

    Lien permanent Catégories : Actualité, Citations, Général 0 commentaire