théâtre royal

  • Réouverture



    J’assistais, lundi soir, à la répétition générale de Stradella, l’opéra de jeunesse de César Franck (1822-1890) reconstitué et orchestré par le compositeur belge Luc Van Hove pour la réouverture du Théâtre royal, les installations de l’Opéra royal de Wallonie à Liège. C’était en effet une création parfaitement originale qui accueillait le retour des chanteurs, de l’orchestre de l’Opéra et du public dans ses murs complètement restaurés et modernisés après trois ans d’absence passés dans la tente du Palais Opéra dans l'ancien quartier de Bavière.

    orw,franck,stradella,réouverture,théâtre royal,opéra royal de wallonie,salle philharmonique



    Stradella, opéra en trois actes sur un livret d’Émile Deschamps et Émilien Pacini, avait été composé par un tout jeune homme d’à peine 19 ans. Si certaines parties avaient été créées dans les salons Érard à Paris dès 1843, César Franck accompagnant lui-même les chanteurs au piano, il semble qu’il n’ait pas laissé d’orchestration pour la partition, considérée alors comme inachevée. Pourtant, l’œuvre sera donnée en intégralité en 1985 à l’Opéra-comique dans un arrangement pour deux pianos de Gérard Parmentier avec l’École d’Art lyrique de l’Opéra de Paris… sans lendemain… ! Il était donc naturel que les liégeois retrouvent leur Opéra en découvrant une œuvre inconnue de leur plus célèbre compositeur (Grétry sera bientôt à l’honneur, lui aussi) et reprennent leurs marques au sein de ce monument de la culture musicale.

    orw,franck,stradella,réouverture,théâtre royal,opéra royal de wallonie,salle philharmonique



    Et cela valait la peine d’attendre. L’édifice est splendide, tout de blanc vêtu à l’extérieur, la décoration supérieure embellit le grand caisson qui a été déposé sur le toit et qui a tant fait jaser les liégeois. Il faut dire que le Théâtre figure en plein centre de la perspective qui le relie à la Place Saint-Lambert et que les lourds et longs travaux de structure Ont pu donner l’impression que le caisson allait écraser la façade néo-classique avec ses arcades, ses colonnes et son fronton. Cette énorme construction destinée tant à donner de la hauteur à l’arrière-scène pour la manipulation des décors et des machineries qu’à offrir des espaces de travail nouveaux à l’intérieur du bâtiment a été parachevée de manière très esthétique et contribue à la vision équilibrée de l’ensemble.

    orw,franck,stradella,réouverture,théâtre royal,opéra royal de wallonie,salle philharmonique



    Mais l’intérieur du théâtre a été remis complètement à neuf également. Les cages d’escalier sentaient encore la peinture fraîche lundi soir, tandis que le foyer, superbe en ses dorures, ses peintures et son magnifique nouveau parquet émerveillait les spectateurs venus nombreux.

    orw,franck,stradella,réouverture,théâtre royal,opéra royal de wallonie,salle philharmonique



    La salle, à proprement parler est désormais impeccable et déploie son théâtre à l’italienne à la lumière de ses lustres. Le plafond, jadis devenu terne, a retrouvé toute sa prestance. À n’en pas douter, le Théâtre royal, conjugué à la Salle philharmonique, rénovée il y a un peu plus de dix ans, figurent parmi les joyaux de la Cité ardente et constituent des arguments de poids pour l’obtention de l’Exposition Internationale de 2017. Les deux salles témoignent d’un dynamisme qui conjugue Histoire, Patrimoine et Culture. Vue sous cet angle, Liège n’a rien à envier aux grandes métropoles européennes.

    orw,franck,stradella,réouverture,théâtre royal,opéra royal de wallonie,salle philharmonique



    Je ne vous dirai rien de plus aujourd’hui à propos de l’opéra de César Franck, je réserve la surprise aux spectateurs de la première, qui aura lieu ce soir, et des autres représentations. Pour ma part, je garde mes propos pour la conférence que je donnerai dans le Foyer de l’ORW le mercredi 26 septembre à 20H : Un soir avec César Franck. Il y sera évidemment question de cette œuvre inconnue, mais il s’agira aussi de montrer le parcours étonnant et de situer dans son temps ce liégeois devenu l’un des plus grands compositeurs français (la Belgique n’existait pas encore à la naissance de Franck).

    orw,franck,stradella,réouverture,théâtre royal,opéra royal de wallonie,salle philharmonique

    orw,franck,stradella,réouverture,théâtre royal,opéra royal de wallonie,salle philharmonique



    La seule chose que je peux vous dire, c’est que la première mise en scène lyrique de Jaco Van Dormael, les décors de Vincent Lemaire et les costumes d’Olivier Beriot valent le déplacement… À ne pas rater !

    Lien permanent Catégories : Actualité, Musique 3 commentaires