un an

  • Bientôt un an … !

     

    Dans quelques jours, cela fera un an que j’ai débuté cette aventure de bloggeur. J’ai cherché pendant toutes ces semaines à vous parler de mes passions musicales, de l’art qui me nourrit, des actualités qui me touchent, des livres qui me marquent et de quelques généralités qui font partie de la vie de tous les jours. Je ne considère cependant pas le blog comme la manifestation d’un journal intime. Vous n’y trouvez, en effet, que peu de textes concernant ma vie privée qui, d’ailleurs, ne concerne que moi. Cela me semble bien ainsi.

     

    Avant de repartir dans cette nouvelle année, je vous avais promis un « bilan » dont le résultat serait la poursuite ou non de cette activité devenue familière. Je tiens à vous dire d’emblée que je vais continuer sur le même ton à vous proposer des articles journaliers (en fonction aussi de ma disponibilité). Les divers commentaires que je reçois de votre part m’encouragent à poursuivre l’aventure. Je ne pensais pas récolter tant de lecteurs en un an et je suis particulièrement heureux que ce blog vous plaise. J’espère qu’au cours de cette nouvelle année vous serez encore plus nombreux à suivre mes textes et à partager vos impressions concernant les sujets traités. Je reste toujours très sensible aux suggestions et vous invite donc à me les transmettre.


     

    Image blog JMO



     

    L’année 2009 s’annonce très chargée en conférences et séances de toutes sortes et je vous invite dès à présent à consulter également les agendas qui vous donneront les lieux et les dates où nous pouvons également nous rencontrer autrement que par le biais de l’informatique (c’est bien sur plus difficile pour les lecteurs qui ne résident pas en Belgique). En effet, je suis plus un homme de communication orale. Pour moi, comme rien ne remplacera jamais le concert, rien ne vaut le contact direct avec un vrai public. Les écrits, je l’ai déjà dit ailleurs, ne sont jamais qu’une forte réduction d’idées bien plus complexes et ramifiées dans tous les domaines de l’existence. N’étant pas un auteur littéraire, j’ai parfois du mal à formuler exactement le sens de ma pensée et je ne suis que rarement satisfait des articles que je rédige. Alors je pense qu’ils doivent être considérés comme le point de départ d’une réflexion plus large et que je ne dois pas avoir peur d’y revenir de temps en temps. L’exemple des récents articles sur Bruckner est significatif de ce phénomène. J’ai beau chercher à transmettre l’essentiel, il reste encore beaucoup d’idées primordiales que je n’ai pas évoqué. Au risque de me répéter, j’y reviendrai encore, avec d’autres nuances, avec d’autres points de départ.

     

    Le danger avec les écrits, c’est qu’ils figent une pensée à un moment donné de son cheminement. Or, elle évolue continuellement et il arrive souvent qu’elle soit remise en question par de nouvelles découvertes. Je me souviens de mes premières conférences il y a presque vingt ans et je me dis que je ne formulerais plus les choses de la même manière aujourd’hui. On évolue et chaque article présent sur ce blog n’est que le témoin de ma pensée à un moment donné de ma vie. Cette évolution, chacun la connaît, chacun l’éprouve. Elle est le propre de l’homme et de son parcours dans l’existence.

     

    C’est bien de cela qu’il s’agit… des balises qui témoignent d’un chemin parcouru, mais comme chaque voyageur dans la vie, les chemins, les bifurcations inattendues, les choix s’avèrent indispensables. La route n’est pas une longue ligne droite qu’il suffit de suivre. Elle est faite de déviations, de prises de conscience et de carrefours qu’il faut parfois oser prendre pour espérer évoluer, se transformer et s’enrichir humainement. La musique est la voie que j’ai choisie, mais elle est parsemée de surprises et de remises en question. Ce blog en est un peu le témoin. C’est aussi en ce sens que j’aime le concevoir … et tant mieux si vous m’accompagnez un bout de chemin.

    Lien permanent Catégories : Général 0 commentaire