youming xia

  • Voyages d’été 2015 J+4 Roméo, Juliette et les Lauréats

    La précipitation de la fin du Festival, entre les répétitions, les concerts, les commentaires et l'organisation, on beau vouloir être à l'eau et au moulin, on ne peut pas se couper en deux, m'a fait prendre du retard dans les billets du Festival. La chaleur a été intense… et je ne parle pas que de la météo. L’extraordinaire journée musicale de samedi restera inoubliable pour nos fidèles mélomanes. Trois temps ont donc rythmé notre quatrième journée du Festival « Voyages d’été » 2015.

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

     

    D’abord, un concert commenté à propos des Dix pièces pour piano op.75 de Serge Prokofiev, tirées de son célèbre ballet Roméo et Juliette. Anne Vandewalle était au piano… je devrais dire à l’orchestre ! Car si ces pièces sont pianistiquement écrites par un virtuose pour des virtuoses, le compositeur entendait bien, manifestement, que l’interprète soit un orchestre à lui seul. Anne, sur ce point, est exceptionnelle et fait miroiter notre piano avec un talent formidable. Capable des plus impressionnantes et implacables sonorités dans la fameuses danse des chevaliers, les Capulets et les Montaigus, où le piano se transforme en cuivres rugissants, comme des plus subtiles douceurs, au cœur de la Jeune Juliette où de la déchirante Séparation des amants remplie de la terrible anticipation de la tragédie finale. 

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Photo Armand Mafit

     

    On sent immédiatement que Roméo et Juliette est un sujet qui passionne notre pianiste, amoureuse, il est vrai de musique russe. Elle nous avait enchanté, il y a un an et demi avec la musique de Rachmaninov qu’elle maîtrise à un haut degré. Un talent à suivre, assurément !

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Photo Armand Mafit

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Photo Armand Mafit

    Pour ma part, je désirais, avec la complicité d’Anne, faire sentir à la fois la position ambiguë de l’œuvre de Prokofiev, une fois rentré en URSS, et la profonde compréhension du drame de Shakespeare. Utilisant chaque pièce pour un sujet déterminé, nous avons ainsi pu faire un tour de cette musique qui, à défaut d’être exhaustif, a pu être représentatif pour nos auditeurs.

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

     

    La deuxième séance, la brève rencontre avec Arthur Bodson, Président du Concours de piano de Liège et Hélène Fazius, sa directrice, fut l’occasion d’annoncer de promouvoir ce concours de piano unique en Belgique, puisqu’il regroupe toutes les catégories d’âge des jeunes musiciens belges et luxembourgeois. Doté d’un jury de pédagogues et de pianistes prestigieux, le Concours de piano de Liège peut s’enorgueillir du fait que tous les pianistes belges qui ont, depuis vingt ans, présenté la finale du Concours Reine Élisabeth, étaient passé par celui de la Cité ardente… Une belle carte de visite qui devrait assurer la renommée de la compétition liégeoise. 

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Photo Armand Mafit

     

    Dans cet esprit, les responsables mettaient en évidence la prestigieuse prochaine session, celle qui fêtera, en 2016, le dixième concours et les vingt ans du concours biannuel. Pour marquer le coup, la finale se déroulera dans la prestigieuse Salle philharmonique de Liège, le siège de l’Orchestre philharmonique royal de Liège. 

    Et pour confirmer cette bonne santé, j’avais convié les lauréats de la dernière session (2014) à venir se produire sur notre scène. Ce fut un régal formidable ! Tous, furent exceptionnels et attachants, dans un répertoire très impressionnant pour leur âge.

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Youming Xia, Photo Armand Mafit

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Yi-An Xia, Photo Armand Mafit

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Frère et sœur à quatre mains, Photo Armand Mafit

     

    Youming Xia et Yi-An Xia sont deux jeunes anversois d’origine chinoise, frère et sœur. Le talent n’attend pas toujours le nombre des années ! Preuve à l’appui, les témoins de leur prestation n’en reviennent toujours pas. Pensez donc ! Au programme de Youming, le premier mouvement de la Sonate en fa majeur Hob XVI:23 (Allegro moderato) de J. Haydn et le deuxième Impromptu op.90 de F. Schubert. Quant à sa sœur, Yi-An, elle joue la Sonatine de Ravel en intégralité… comme si c’était d’une évidente simplicité. Ils nous gratifient encore d’une très joyeuse et humoristique danse espagnole de M. Moszkowsky. Ovation bien méritée !

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Pieter-Jan Verhoyen, Photo Armand Mafit

    Changement de catégorie ! On accueille ensuite le jeune pianiste brugeois Pieter-Jan Verhoyen qui interprète avec classe et classicisme une des plus belles sonates de Haydn, la dernière. Si proche parfois de Beethoven, cette musique le rempli et la clarté de son jeu est remarquable. Seul musicien de la semaine à avoir joué en veston, il montre un souci de présentation impeccable… 

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Adélie Vandenbranden, Photo Armand Mafit

     

    C’est ensuite Adélie Vandenbranden qui nous étonne et nous bouleverse dans la profondeur de ses deux Intermezzi op. 117 n°2 et 3 de J. Brahms. Adélie, on l’avait noté lors de la bouleversante interprétation du mouvement lent de la Sonate D.959 de F. Schubert au Concours de piano en 2014, recherche les musiques remplies d’un propos mature, d’une profondeur de pensée. Brahms, qui convient rarement à un jeune pianiste de 17 ans lui va à merveille… comme Rachmaninov, d’ailleurs dont le propos, pourtant si différent, l’habite avec force. En l’entendant essayer le piano avant le concert en jouant un prélude de Bach, je me disais que le potentiel d’Adélie est vraiment énorme. Vivement qu’elle revienne nous offrir encore de sa musique ! Cela ne saurait tarder !

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Silviu Dumitrache, Photo Armand Mafit 

    Enfin, je me réjouissais de réentendre le gagnant de la catégorie D, Silviu Dumitrache, jeune roumain, qui poursuit ses études au Conservatoire royal de Bruxelles. Pianiste solide, plein d’expression, il nous offre une magnifique Sonate « Pastorale » de Beethoven. Pleine d’esprit, maîtrisée, structurée parfaitement, Silviu sait conduire son propos et faire sonner l’instrument. Superbe moment. Ensuite, il nous offre deux extraits de la deuxième Suite de son compatriote G. Enescu. Virtuosité, rythmique, esprit, tout est la. Acclamation d’un public ravi par tant de talent… à préserver et à encourager !

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

    Photo Armand Mafit 

    C’est, je l’ai souvent rappelé, l’un des grands buts des concerts que j’organise à l’U3A : faire jouer nos jeunes talents et leur offrir les conditions les plus agréables pour se familiariser avec la scène… même si certains paramètres ne peuvent pas être contrôlés… c’est le cas de la météo et de la température.

     

    anne vandewalle,concours de piano de liège,youming xia,yi-an xia,pieter-jan verhoyen,adélie vandenbranden,silviu dumitrache,hélène fazius,arthur bodson,jean-marc onkelinx,festival

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Concerts U3A, Festival Voyages d'été 0 commentaire